Acheter son permis de conduire à 2 000 €, des stars ne s’en privent pas !

Un vaste trafic de permis de conduire dont auraient profité des people comme les footballeurs Samir Nasri, Jérémy Ménez, Layvin Kurzawa mais aussi l’animateur de Canal + Ali Baddou vient d’être mis au jour.

Essentiellement par manque de temps, des dizaines de people et de personnes aisées de la région parisienne préféraient payer pour avoir leur permis de conduire à coup sûr plutôt que de fréquenter une auto-école. 

Ce sont 258 permis qui auraient ainsi été vendus à des conducteurs ayant perdu leurs points qu’à des clients ne l’ayant jamais obtenu, moyennant un chèque allant de 2 000 à 10 000 €, voire plus. La chose a été rendue possible grâce à un certain Patrick Antonelli, qui n’est autre que le mari de la chanteuse Amel Bent (auteur de la chanson, Ma philosophie (sic), ndlr) mais aussi gérant d’une auto-école. La somme était équitablement répartie entre le dirigeant des auto-écoles et les agents du service public, dont l’un ne travaille plus à la préfecture.

Rouler sans permis ou ne pas conduire, Ali Baddou a finalement choisi… de rendre « il y a déjà plusieurs mois » un permis de conduire obtenu frauduleusement. Dans un tweet posté ce vendredi 13 mai, l’animateur du « Supplément » sur Canal+ dit regretter une « énorme bêtise » à propos de sa participation à une vaste combine au permis de conduire permettant à des centaines de personnes fortunées d’obtenir le document sans passer l’examen.

Cette arnaque porterait sur plus d’un million d’euros. En plus des rétributions en espèces, les suspects auraient aussi bénéficié de cadeaux.

La vente de permis avec la complicité de fonctionnaires est malheureusement un grand classique. En 2012, plus original, plusieurs auto-écoles d’île-de-France avaient mis en place un stratagème pour le moins élaboré. Moyennant 2 000 euros, les candidats au code de la route se voyaient remettre un vibreur de poche, télécommandé par un complice qui avait un écouteur pour entendre les questions. Ce dernier leur envoyait alors un signal indiquant la bonne réponse à cocher.

Samir Nasri, qui évolue avec Manchester City, Jérémy Ménez, ancien du PSG aujourd’hui au Milan AC, et Layvin Kurzawa, actuel défenseur du PSG, et le chroniqueur de Canal + Ali Baddou, font partie de ces candidats «reçus» au permis sans être jamais passés par la case examen. Des hommes d’affaires et des gens aisés ont aussi profité de ce trafic.

Pour l’heure, le parquet n’a pas dit s’il comptait engager des poursuites à l’encontre des «lauréats» du permis. À minima, leur diplôme devrait être annulé. 

Source 1

Source 2

Source 3

Rappel sur les conditons de licenciement pour faute lourde (degré supérieur à faute grave) :

La faute du salarié est considérée comme lourde lorsqu’elle est commise dans l’intention de nuire à l’employeur (par exemple la vente de faux permis ? ndlr). C’est à l’employeur d’apporter la preuve de cette intention de nuire. Le licenciement est effectif immédiatement, sans préavis ni indemnité.

Questions de la rédaction : les permis de conduire achetés seront-ils annulés ? Quelle sanction pour les personnes qui en ont acheté ? Les fonctionnaires de la préfecture de police (sic) seront-ils licenciés ? Faut-il faciliter l’obtention du permis ? Faut-il revenir à un permis sans point (mais tout de même suspensible) ? Faut-il arrêter de supprimer des points pour les petits excès de vitesse ?

Comments are closed.