Le cimentier Vicat a conçu un camion toupie (malaxeur) propre et silencieux

“Un camion malaxeur sans rejet de CO2, il y a trois ans, personne n’y croyait”, se souvient Jean-Baptiste Pastor, responsable logistique du cimentier Vicat, en présentant le premier camion propre et silencieux, roulant au GNV biométhane, équipé d’une toupie fonctionnant à l’électrique grâce à des batteries lithium se rechargeant en phase de transport et de décélération. Fruit d’un projet mené en partenariat avec les transports Jacky Perrenot, précurseur dans le domaine du GNV, et du groupe Cifa, fabricant de la seule bétonnière hybride du marché, le véhicule a été baptisé “Oxygène”.

Iveco fait aussi partie des partenaires en fournissant un Stralis 8×4 tridem avec trois essieux directeurs. Ce porteur est animé par un moteur Cursor 8 GNV de 330 ch, ce qui correspond à l’ancienne génération des blocs gaz du constructeur italien.

A propos de Vicat : La Société des Ciments Vicat est une entreprise cimentière fondée par Joseph Vicat, fils de Louis Vicat, en 1853 à Vif (près de Grenoble, dans le département de l’Isère), aujourd’hui cotée en bourse mais dont le capital est toujours contrôlé par la famille Merceron-Vicat. Elle est aujourd’hui présente en France (numéro trois du marché), en Suisse (numéro deux du marché), aux États-Unis, en Turquie, en Italie, en Égypte, au Sénégal, au Mali, en Mauritanie, au Kazakhstan et en Inde. Le groupe Vicat a fabriqué, en 2007, quatorze millions de tonnes de ciment. Son activité d’incinération de déchets permet d’éviter des mises en décharge de déchets.

Transportinfo