Jean-Baptiste Rudelle, le fondateur de Criteo, s’attaque à un nouveau défi : diminuer le nombre de voitures dans les villes afin de réduire la pollution. Pour y parvenir, il vient de lancer une application mobile de covoiturage urbain baptisée Less. Ce n’est pas la première appli de covoiturage en mode urbain mais à la différence de ses concurrents, comme Citygoo ou Karos, la solution proposée est basée sur l’immédiateté du trajet et non sur des parcours réguliers prévus à l’avance (comme pour les trajets domicile-bureau).

Less fonctionne comme un GPS pour les conducteurs. Lorsqu’ils prennent le volant, ils indiquent leur destination. L’appli suggère le parcours en fonction du trafic et peut ainsi leur proposer d’embarquer des passagers en chemin. La promesse est en effet de ne pas faire dévier le conducteur de sa route, ce qui suppose d’amener les passagers sur le trajet. Pour cela, il faut naturellement une communauté importante de covoitureurs. C’est là l’autre originalité du système proposé par Less : en plus du partage des frais (le modèle de base du covoiturage), le conducteur est rémunéré dès qu’il utilise l’appli.

“Quand vous utilisez Less et suivez les instructions de navigation, vous accumulez de l’argent, (…) même quand vous n’avez pas de passager à bord”, explique la start-up sur le site de téléchargement de l’appli. La rémunération prévue actuellement est de 10 centimes le kilomètre. De quoi inciter à utiliser le GPS de Less et ainsi se mettre à disposition d’éventuels passagers. Pour accélérer le développement et construire une base d’utilisateurs, la start-up vient de boucler une levée de fonds de 16 millions d’euros. Index Ventures et Daphni, deux investisseurs historiques de Criteo, ont mené ce premier tour de table.

 L’appli est actuellement en test à Paris. Elle recrute des conducteurs pour utiliser son GPS afin d’affiner le système. Le lancement opérationnel avec ouverture du service aux passagers devrait intervenir en janvier 2018.

Source