La députée PS Catherine Troallic contrôlée positif à l’alcool (aucune sanction)

Comme le révèle le Havre Libre ce vendredi 13 mai, la députée PS de Seine-Maritime Catherine Troallic, a été contrôlée en état d’ébriété au volant de sa voiture le 8 mai. La députée, qui circulait au Havre, était accompagnée de ses deux enfants à l’arrière. Le contrôle d’alcoolémie par les forces de l’ordre s’est montré plutôt clément selon le quotidien.

Interpellés après à un appel téléphonique qui informait qu’une voiture zigzaguait sur la voie publique, les gardiens de la paix sont intervenus et ont fait souffler la parlementaire. Malheureusement pour elle, le dépistage s’est révélé positif.

La logique aurait donc voulu que la députée soit transférée au commissariat. Elle aurait été alors soumise à l’éthylomètre afin d’avoir son taux d’alcoolémie plus précis. La procédure habituelle… Seulement, la députée a finalement été invitée par les policiers à rentrer chez elle à pied.

Catherine troallic alcoolemie francois hollande

Traitement de faveur pour cette élue de la République donc ? Pas le moins du monde assure la députée. Contactée le 11 mai par le Havre Libre, Catherine Troallic donne sa vision des faits :

Je sortais de chez des amis, j’avais bu deux verres. Oui, c’est vrai, le dépistage s’est révélé positif, mais je n’étais pas en état d’ébriété (rappel: la voiture zigzaguait tellement que des témoins ont appelé la police, ndlr); d’autres paramètres peuvent influencer sur le résultat du test. Quant au choix du commissaire de police, je pense très clairement qu’il a pris sa décision en se fondant sur mon comportement d’automobiliste et non sur ma qualité de parlementaire.

Reste à connaître ces « autres paramètres » qui peuvent justifier le contrôle positif de la députée.

Questions de la rédaction : était-elle consciente qu’elle zigzaguait ? Même en cas de test négatif à l’alcool, est-il prudent de conduire dans un tel état et ce, alors que ses propres enfants sont à bord ? 

 

Source

Comments are closed.