Écart du conducteur sur une route sans séparation : 6 morts dont 5 enfants (vidéo) (MàJ : la santé du conducteur en cause)

Mise à jour (25/07/2014)

« Ni la vitesse, ni l’alcool » ne sont en cause a assuré jeudi le parquet de Troyes. L’enquête explore désormais la piste d’un malaise du conducteur, après que l’autopsie a noté un faible taux de glucose dans son sang.

Le jeune homme de 25 ans « s’était alimenté très légèrement » BMFTV et  Source 2


 

Trois filles et deux garçons âgés de 12 à 14 ans, ont trouvé la mort, mardi 22 juillet, lors de l’accident entre un poids lourd et un minibus sur la RD 619, près de Troyes, selon un nouveau bilan énoncé par le procureur de Troyes. La sixième victime est un animateur, âgé de 29 ans, qui conduisait le minibus.

Le minibus dans lequel se trouvaient sept enfants et deux adultes originaires de Nangis (Seine-et-marne) avait heurté mardi un poids lourd roulant en sens inverse sur une route départementale. Le groupe rentrait d’une excursion au Lac d’Orient.

« Le minibus s’est littéralement déporté sur [la voie de] la gauche, selon le témoignage d’un automobiliste qui le suivait », a déclaré une source proche de l’enquête qui confirme une information du quotidien local L’Est éclair. L’autopsie du conducteur doit être pratiquée mercredi après-midi, et devrait permettre d’en savoir davantage sur son état physique au moment du choc.

 Ce drame vient rappeler que près des deux tiers des accidents mortels ont lieu sur le réseau bidirectionnel, sans séparateur entre les deux sens de circulation. Ils sont en effet à l’origine de quelque deux mille morts par an.

Le Monde et Le Monde

 


Nangis en état de choc après l’accident d’un… by lemondefr

Comments are closed.