Élisabeth Borne veut « faire payer les poids lourds en transit »

La ministre chargée des Transports était l’invitée de Territoires d’Infos ce jeudi. Si elle ne souhaite « pas refaire l’écotaxe », Élisabeth Borne veut néanmoins « trouver une façon de faire payer les poids lourds en transit. »

« Il ne s’agit pas de refaire l’écotaxe, on a eu suffisamment d’épisodes sur l’écotaxe, mais il faut trouver une façon de faire payer les poids lourds en transit » affirme la ministre chargée des Transports. Invitée de Territoires d’Infos ce jeudi, Élisabeth Borne estime qu’il n’est pas normal que ces véhicules « qui ne prennent pas de carburant sur le territoire (…) ne contribuent en rien à l’entretien de nos infrastructures. » Sans doute échaudée par le scandale de l’écotaxe, elle souhaite que ce sujet soit discuté « dans le cadre des assises de la mobilité. »

La ministre chargée des Transports insiste également sur l’attention qu’elle aura envers « les territoires plus excentrés auxquels il faut qu’on soit attentif et qu’ils n’aient pas l’impression qu’en faisant payer les poids lourds on va remettre en question la compétitivité et la performance de leurs économies. »

L’écotaxe, mesure phare du Grenelle de l’environnement, avait été abandonnée en octobre 2014 suite à la protestation des Bonnets rouges. L’écotaxe était destinée à financer l’entretien des infrastructures de transport. Son abandon a entraîné un manque à gagner de 93 millions d’euros par an. La solution de remplacement adoptée, à savoir une hausse de la taxe sur les carburants, a pénalisé les automobilistes et les poids lourds français. « Un échec de politique publique » pour la Cour des comptes.