Fin des ventes de véhicules essence et diesel d’ici 2040 en France et nouvelle prime à la casse

Diesel ou essence, ce sera peut-être bientôt fini en France. Nicolas Hulot a annoncé jeudi 6 juillet que la France interdira d’ici à 2040 la commercialisation des véhicules thermiques.

A cette date, ne pourront donc être achetées que des voitures électriques et hybrides. « Nos propres constructeurs ont de quoi alimenter cette promesse, qui est nécessaire pour l’agenda climatique, mais aussi en termes de santé publique« , a précisé le ministre de la Transition écologique et solidaire lors de la présentation de son plan climat.

Nicolas Hulot a également pris l’exemple de l’Inde qui a décidé la même chose pour 2030. « La contrainte n’est pas l’ennemi de la créativité, c’est même bien le contraire » (sic!!), a insisté le ministre pour justifier cette promesse de campagne d’Emmanuel Macron.

En parallèle et dans une perspective plus proche, le gouvernement a annoncé une nouvelle prime pour verdir le parc automobile français. Celle-ci concernera désormais l’achat de véhicules d’occasion alors que tous les bonus écolo ne concernent aujourd’hui que l’achat ou la location de neuf.

Cette prime permettra de « remplacer un véhicule diesel datant d’avant 1997 ou essence d’avant 2001 par un véhicule plus propre neuf ou d’occasion ». Le ministre n’a pas précisé quel serait le montant de cette prime.

Extrait du Monde :  Nicolas Hulot est à la tête d’un petit parc roulant. A Dinard (Ille-et-Vilaine), on lui connaît trois véhicules. Un Renault Kangoo, pas toute jeune mais pratique lorsqu’il s’agit de transporter du matériel pour faire du bateau. Une antique Citroën 2 CV, avec laquelle il transporte parfois ses enfants. Deux voitures qui ne parcourent que peu de kilomètres, mais pas vraiment réputées pour la modicité de leurs émissions polluantes. L’ancien animateur de télévision en a entendu d’autres. Il n’avait, dans le passé, pas craint les critiques qui lui étaient adressées au sujet du très puissant moteur (225 ch) du gros Zodiac avec lequel il partait en mer. Il possède également une BMW i3, un modèle 100% électrique. […] Cécile Duflot, par exemple, n’a jamais caché son intérêt pour les voitures. L’ancienne dirigeante d’Europe Ecologie-Les Verts possède une 4L blanchie sous le harnais ainsi qu’une Twingo qu’elle adore. Elle explique ce tropisme automobile teinté de Renaultmania par son histoire familiale. Son oncle, Dominique Guérin, fut au milieu des années 1970 le chef de projet de la Renault 5 Alpine.

HuffPost 

Le Monde

One Comment

  • Répondre
    phil
    19 juillet 2017

    ET pendant que l’état distribue des primes, les domaines continuent de fourguer des lots de vieilles bagnoles souvent diesel hors d’âge….tout ça est d’une logique irréfutable….