Insécurité : voiture renversées, vitres brisées… une rue ravagée à Rouen

En marge de la manifestation en soutien à Théo, vendredi 17 février 2017, une rue de Rouen (Seine-Maritime) a été la cible de casseurs. Trois jours après l’événement, les stigmates du saccage étaient encore visibles, avec des bouts de verre sur la chaussée. Vendredi 17 février 2017, la rue du Petit-Quevilly, à Rouen (Seine-Maritime) a subi les pulsions de casseurs, en marge de la manifestation de soutien à Théo.

Peu après 19h, selon des témoins, un groupe d’une trentaine de personnes a surgi dans la rue du Petit-Quevilly. Il a alors tout saccagé sur près de 300 mètres, jusqu’à l’avenue Jean-Rondeaux. Deux voitures ont été renversées sur le flanc, 12 vitres ont été brisées et cinq pare-brise détruits. « Le soir-même, j’ai aidé la police à remettre les voitures sur leurs quatre roues », précise Florian, un habitant.

NDLR : 2 autres rassemblements sont prévus dans les prochains jours. (Source)

Source

 

Comments are closed.