Jean-Baptiste Iosca : Séance de dédicaces conviviale pour l’avocat spécialisé

Le juriste assurait la promotion de son livre intitulé Permis/Pas Permis au volant.

Trois ans après la sortie de son dernier ouvrage 65 astuces légales pour garder ou récupérer son permis de conduire, dans lequel il livrait ses conseils, Jean-Baptiste Iosca assure aujourd’hui la promotion de son nouveau livre intitulé Permis/Pas Permis au volant (paru le 8 novembre aux éditions de l’Archipel) où il donne « 65 réponses légales pour faire échec au PV« .

« Vieux briscards de la route ou jeunes usagers, nombreux sont ceux qui, pétris de certitudes quant au comportement à adopter au volant, se trompent. Et finissent au poste de police en raison d’une mauvaise connaissance du code de la route. Est-il possible de ne pas assurer son véhicule ? Ai-je le droit de changer une roue crevée n’importe où ? Puis-je signaler la présence des forces de l’ordre sur la route par un appel de phare ? Ai-je le droit d’écouter de la musique avec des écouteurs ? De me maquiller au volant ? Puis-je perdre 12 points d’un seul coup ? Me Iosca aborde les idées fausses que l’on peut se faire sur la conduite automobile en apportant des réponses claires et toutes les précisions nécessaires. Un guide utile à tous ceux qui veulent éviter de  » faire fausse route« , est-il résumé.

Le 7 novembre dernier, l’avocat à la cour spécialisé dans le code de la route était ainsi à la librairie Le Divan (rue de la Convention, dans le 15e arrondissement de Paris) pour signer des copies de son ouvrage. En cette période de remise de prix littéraires, et alors que les auteurs étaient nombreux à s’afficher à la Foire du livre de Brive au cours du week-end, le brillant juriste a profité de cette séance pour rencontrer ses lecteurs, inscrivant pour chacun d’entre eux une chaleureuse note personnelle.

 Très ami avec de nombreux VIP qui lui confient leurs dossiers litigieux concernant des retraits de points ou des infractions routières contestables, Maître Iosca s’était fait remarquer il y a quinze ans pour des jugements de relaxe retentissants obtenus en matière de délits routiers. Considéré comme l’un des meilleurs avocats du code de la route, il a plaidé plusieurs milliers de dossiers qui ont mené à des jurisprudences, notamment dans la revalidation de permis de conduire annulé. En tant qu’expert, il intervient également régulièrement dans les médias pour conseiller les automobilistes.

L’année dernière, il s’était entre autres opposé à la nouvelle réforme de l’épreuve du permis conduire dans un entretien au Parisien, dénonçant un examen au « summum du ridicule » bardé de « questions pièges ou non pertinentes, parfois subjectives ou complètement stupides« .

Source