La Mairie de Paris falsifie-t-elle ses études sur la vitesse ?

C’est ce que prétend un journaliste de BFM TV. Nous avions déjà signalé que la Mairie de Paris avait volontairement occulté les chiffres sur la mortalité du périphérique parisien, qui avait augmentée depuis la baisse de la limitation de vitesse.

Ici, il s’agit de revenir sur l’argument des autorités, à savoir que « la baisse des limitations de vitesse a permis la baisse des bouchons », qui est bien entendu faux.

Les études servent de preuves mais n’en sont pas.

La société d’info trafic a mesuré une augmentation de la vitesse moyenne sur le périphérique malgré la baisse de la limitation de vitesse, les bouchons auraient baissé de 36%.

Problème : les autres paramètres n’ont pas été pris en compte : climat, jours fériés… Beaucoup de ponts en 2014 (3 jeudis fériés). Le climat a été très doux comparé à 2013 (moins de neige sur la période observée, donc moins de bouchons).

Churchill : « je n’ai confiance dans les statistiques que lorsque je les ai moi même falsifiées »

BFM TV

Comments are closed.