L’Allemagne consacre 129 milliards aux infrastructures (en particulier transports et haut débit)

Depuis la réunification du pays en 1990, le gouvernement allemand investit constamment dans les infrastructures. Alors que le secteur de l’eau a investi plus de 122,2 milliards de dollars dans le réseau, le ministère fédéral des Transports et de l’Infrastructure Numérique a lancé le projet « Gigabit Germany Initiative for the future » qui vise la collecte de 111,1 milliards de dollars d’investissements publics et privés.A ce jour, 189 projets de construction d’infrastructures sont menés en Allemagne pour un montant total de 129,6 milliards de dollars. L’extension de l’aéroport de Berlin-Brandebourg, qui se chiffre à 7 milliards de dollars, est le plus important projet aéroportuaire du moment. Selon l’Infrastructure Intelligence Center (ICC) de Timetric, la valeur du marché de la construction d’infrastructures est passée de 48 milliards d’euros en 2011 à 55,6 milliards d’euros en 2016 et devrait atteindre 70,3 milliards d’euros d’ici 2021. Les projets d’infrastructures électriques et énergétiques se taillent la part du lion avec un investissement de 49,1 milliards de dollars.

L’augmentation des investissements publics (en particulier en faveur des transports et du haut débit), en parallèle des mesures structurelles visant à améliorer l’accès aux investissements publics, devrait soutenir la croissance du marché pour les 5 prochaines années. Le gouvernement fédéral prévoit d’investir 147,6 milliards de dollars dans les routes entre 2016 et 2030, dont 74,4 milliards consacrés à l’entretien et à la modernisation. A l’horizon 2030, 269,6 milliards d’euros seront investis pour rénover et interconnecter les infrastructures de transport du pays.

Selon l’ICC, le secteur public financera directement 57,4% des projets.

Source