Les autoroutes allemandes sans limitation de vitesse sont aussi sûres que celles avec limitation, voici pourquoi

Dans un précédent article, nous coupions court aux idées reçues et montrions bien que près de 2/3 des autoroutes allemandes n’ont pas de limitation de vitesse. Mais les autoroutes allemandes sans limitation de vitesse sont-elles plus ou moins accidentogènes que celle avec limitation de vitesse ?

Pour répondre à cette question il suffit de lire le rapport annuel de la police disponible sur le site DeStaSis (équivalent allemand de l’INSEE français), dernier rapport en date. La conclusion est que les portions d’autoroutes allemandes sans limitation de vitesse sont moins dangereuses que les portions limitées à 130 km/h. La gravité des accidents l’est également.

Il faut lire pour cela la page concernant les autoroutes (voir le tableau en entier ici) et plus particulièrement le second bloc de données (le premier concerne les zones de travaux, le second regroupe toutes les zones). A gauche on lit le nombre d’accidents avec dommages corporels (Unfälle mit Personenschaden), avec une colonne spécifique pour les accidents impliquant des décès (mit Getöteten) et dans la colonne de gauche, on lit le nombre de blessés/morts (sous-colonne Getötete pour les décès). Les lignes distinguent les portions sans limite (ohne Geschwindigkeitsbegrenzung) des portions avec limite (mit Geschwindigkeitsbegrenzung, sous divisées en plusieurs rubrique selon la limitation). Ainsi, on apprend que :

  • La gravité est en revanche plus élevée pour les portions limitées à 130 ou à 120 km/h (1026/188=1,74 pour 130 km/h et 2765/1689=1,64 ; limitation standard lorsqu’il n’y a pas de danger particulier mais qu’il y a une volonté politique de bloquer les conducteurs) Les portions limitées à 120 ou 130 km/h provoquent donc des accidents plus graves que les portions sans limitation de vitesse
    (la gravité est ici mesurée par le rapport [nombre de personnes blessées ou tuées]/[nombre d’accidents impliquant des personnes])
  • La mortalité sur les portions d’autoroutes allemandes sans limitation de vitesse est semblable aux portions limitées 
    • En effet, la mortalité par accident sur les portions libres est de 2,59% (=306/11914)
    • Elle est de 3,23% sur les portions limitées à 130 km/h (=19/588)
    • Elle est de 2,2% sur les portions limitées à 120 km/h (=36/1689)

Explications : les portions signalées à 60 ou 80 km/h (sorties, tunnels…) sont généralement des portions où un danger est (potentiellement) présent. Les conducteurs le savent et anticipe le danger en renforçant leur vigilance, d’où une moindre gravité des accidents. En revanche, les portions limitées à 130 km/h sont des portions où aucun danger spécifique existe et, dans le cadre d’un programme d’expérimentation, destinée à remplacer les portions libres pour des raisons politiques.

C’est également la conclusion d’acteurs majeurs de la sécurité routière comme l’assureur club ADAC (lire ici) ou encore en France.

Lire le rapport (en allemand, voir page 89)

Comments are closed.