Les radars mobiles mobiles (RMNG) seront gérés par le privé pour «rouler 8h par jour» (Ministère de l’Intérieur)

Les radars nouvelle génération (RMNG, dits aussi mobiles-mobiles) seront prochainement gérés par des entreprises privés afin de pouvoir rouler 8 heures par jour, au lieu d’une heure actuellement

En réponse à une question écrite d’un député, le ministère de l’Intérieur vient d’apporter de nouvelles précisions sur le transfert à des prestataires privés des contrôles par radars automatiques mobiles.

Alors que la sécurité routière annonce que l’objectif est d’utiliser les voitures radars 8 heures par jour, le ministère de l’Intérieur précise que ce nouveau dispositif « est essentiellement préventif ».

Le ministère de l’Intérieur précise une nouvelle fois que la rémunération des prestataires privés sera « totalement indépendante » du nombre d’infractions relevées par leurs voitures radars. En précisant également que « le cahier des charges fixera aux prestataires privés des obligations rigoureuses de durée, régularité et conformité d’utilisation des voitures radars, mais ne leur donnera pas pour objectif de collecter un nombre minimum de messages d’infraction ».

De plus, les conducteurs des voitures radars n’auront en aucun cas accès au dispositif de contrôle, ils ne connaîtront pas non plus le nombre d’excès de vitesse enregistrés durant leurs missions.

Des tests dès maintenant en Normandie

Les voitures radars conduites par des entreprises privées plutôt que par des gendarmes ou policiers… c’est pour bientôt et les premiers tests seront effectués en Normandie. Le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux a en effet confirmé, début février 2017, la privatisation du pilotage des voitures équipées de radars embarqués effectuant uniquement les contrôles de vitesse dans le flux de circulation. Aujourd’hui conduits par des membres des forces de l’ordre, les véhicules banalisés dans lesquels sont installés des radars mobiles de nouvelle génération, seront donc bientôt pilotés par des chauffeurs privés.

Cette externalisation est également motivée par la volonté de rentabiliser un parc automobile qui ne tourne en moyenne qu’un peu plus d’une heure par jour, faute d’effectif suffisant.

Source

Source 2

Voir également la liste de toutes les plaques d’immatriculation connues de RMNG

  • BERCY sent terriblement monter une hostilité sévère de la population envers les radars routiers mobiles et autres dispositifs subtiles de captations outranciers des deniers publics qui génère un sérieux déficit sur les revenus de la société française, impactant dans le même temps le consommateur sur le panier de la ménagère de 1,7 milliard en 2016 par exemple. Alors, il souhaite transmettre cette responsabilité au PRIVE, ce qui renforcera d’avantage l’agressivité civile en générant des troubles supplémentaires dans la société française déjà impactée par tant d’années de crise mondiale et de rigueur générée par les tous puissants de l’économie mondiale..