Les tramways sont inefficaces mais séduisent les hommes politiques. Voici pourquoi.

Les tramways sont réputés ne pas aller plus vite que les bus et coûter plus cher, au moins aux Etats-Unis, où ils n’ont pas de voies dédiées. (ndlr : cette réputation est vérifiée, par exemple au Canada, où il a été montré que les tramways sont très chers (800 millions d’euro pour le tramway de Toronto) et provoquent des embouteillages/forts ralentissements de la circulation de personnes tous transports confondus)

Ainsi, pourquoi ces dernières années tant de villes construisent des tramways, et non simplement des lignes de bus ? Oh vous pouvez citer des avantages, comme par exemple ils donnent moins de mal des transports aux passagers. Mais ces avantages ne compensent pas vraiment les coûts colossaux des tramways.

Ma théorie est que, l’investissement colossal, tout comme l’inflexibilité des trajets (ndlr : due aux voies dédiées et/ou à la pose de catenaire) sont plutôt des avantages que des problèmes. En effet, construire un tramway dans une zone précise d’une ville présente l’avantage d’encourager les investissements privés à côté, car les investisseurs sont sûrs que la ligne de tramway ne bougera point. (ndlr : cet article est ironique. Il est évident que cet avantage, à savoir stabiliser ou pérénniser des investissements dans un quartier est une absurdité d’un point de vue économique, vu tous les frais engagés pour la seule construction d’une ligne de tramway).

Si vous construisez une ligne de bus dans un quartier défavorisé, elle peut toujours être changée. Alors que les lignes de tramways envoient un sympathique et fort signal : nous avons dépensé une quantité folle d’argent dans cette zone ; ce serait horriblement cher de tout déménager dans une autre zone.

Un autre avantage des tramways est qu’il est visible par tous. Ainsi, chaque citoyen saura quelle ligne de tramway passe devant chez lui. Or, il est plus rare que les habitants connaissent exactement les lignes de bus qui passent à côté  de chez eux.

Donc au final, ironiquement, le fait même que l’investissement dans le tramway soit incroyablement  coûteux et risqué (incertitude des rendements) peut […] surtout aider à récolter des votes et à gagner des campagnes électorales. C’est triste, affreusement inefficace, bien sûr. Mais c’est la politique.

Bloombergview (en anglais, traduction RéalitésRoutières)

Comments are closed.