Le radar vicieux et le procès d’intention – Image du jour

Commentaire de la rédaction sur l’image du jour : le radar vicieux fait un procès d’intention, il sanctionne une intention de violer la loi mais pas un acte.
Radar vicieux René Le Honzec

Maintenant, il est légitime d’aller plus loin : les sanctions pour excès de vitesse ne sont-elles pas aussi un procès d’intention puisque, rappellons-le, on sanctionne le fait que quelqu’un dépasse une limitation de vitesse en lui reprochant d’avoir une plus forte probabilité de provoquer un accident, mais sans en avoir provoqué. Bref, on attribue à l’auteur d’un excès de vitesse une mauvaise intention, une intention de nuire. C’est un procès d’intention.

 

René le Honzec, via Contrepoints

Comments are closed.