Le nombre d’accidents a enregistré une hausse de 27 % sur les quatre dernières années. Le journal poursuit :

 Il n’y a pas de preuves irréfutables, mais les experts s’accordent pour dire que les accidents [routiers] sont souvent liés à l’utilisation d’un téléphone.

D’après la VVN, l’association de prévention routière du pays, un quart des accidents de la route sont dus au smartphone. Elle plaide pour que leur utilisation soit punie de la même façon que la conduite en état d’ivresse.

À l’heure actuelle, l’utilisation d’un téléphone au volant aux Pays-Bas est passible d’une amende de 230 euros, qu’il s’agisse d’une conversation téléphonique ou de l’utilisation d’une appli. En France, on risque une amende de 135 euros ainsi que le retrait de 3 points de son permis de conduire. “Mais le risque d’être pris en flagrant délit est tellement bas que beaucoup de conducteurs sont prêts à le prendre”, selon Trouw.