Récupération politique : le FN lance une pétition contre l’abaissement des limites à 80 km/h

Pour le porte-parole du FN Sébastien Chenu, l’objectif de l’abaissement de la vitesse autorisée sur les routes secondaires est tout bonnement de « renflouer les caisses de l’Etat ».

Le Front national va lancer une pétition pour contester la mesure envisagée par le gouvernement de limiter à 80 km/h la vitesse sur les routes secondaires, a indiqué mardi Sébastien Chenu, porte-parole du FN, confirmant une information de la radio France Info.

« L’Etat veut renflouer ses caisses ». Cette mesure affecte particulièrement les habitants des zones rurales, qui ont davantage voté en faveur de l’ex candidate FN à la présidentielle Marine Le Pen que ceux des villes, selon Sébastien Chenu. « Le gouvernement cherche à se donner bonne conscience par des mesures qui vont encore impacter les classes moyennes et la France qui vit au-delà du périphérique », a déclaré le porte-parole, également député du Nord. « L’Etat ne vous protège pas, il veut juste renflouer ses caisses en multipliant les PV », a-t-il ajouté.

La présidente du FN Marine Le Pen va détailler les modalités de cette pétition mercredi lors d’une conférence de presse, au cours de laquelle elle présentera aussi un plan de rénovation des routes françaises.

Europe1