Sécurité Routière – Bilan 2013 : des points et des contraventions par millions

L’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ndlr ONISR réputé pour ses approximations) s’est dit qu’il était temps de dresser le bilan d’une année de répression sur nos routes. En cette année de commémoration des grands massacres du siècle dernier fruits de la bêtise des hommes, il semble affligeant : 23,9 millions de contraventions dressées pour 13,6 millions de points retirés (ndlr soit près de 7 000 contraventions ou 4 000 points retirés par décès sur la route). Il paraît qu’on devrait s’en satisfaire car c’est moins pire qu’en 2012.

23,9 millions de contraventions dressées pour 13,6 millions de points retirés (ndlr soit l’équivalent de 2 millions de permis de conduire !)

Le nombre de PV a ainsi connu une déflation de 7,2% alors que le nombre de points retiré s’est dégonflé de 5,7%. Parmi ceux-là, 7,7 millions l’ont été pour excès de vitesse. Dans la grande majorité des cas, les vitesses relevées ont été inférieures à 20 km/h. Une bonne nouvelle pour les seules caisses percées de l’Etat.

Ndlr : 56% des points retirés l’ont été suite à un excès de vitesse, donc seulement 44% pour toutes les autres raisons : feu rouge, stop, alcool, drogue, délit de fuite, conduite sans assurance, téléphone au volant…

4,2 millions de points (30% des points retirés) ont été retirés pour non respect des règles de circulation (feu rouge, stop), dont 1,3 millions (0,05% des points retirés !) pour téléphone au volant (à l’arrêt ou en conduisant)

Seul 1 million de points a été retiré pour cause d’alcoolémie, soit moins de 5% des points retirés au total (ndlr : l’alcool est impliqué dans plus d’un tiers des accidents)

Sur les 144.123 dépistages de stupéfiants réalisés en 2013 le résultat s’est avéré positif dans 41,2% des cas

 

Caradisiac

Comments are closed.