Le délabrement des routes, facteur oublié de la mortalité routière dans les rapports officiels

Multiplier les radars a de moins en moins d’effet sur la mortalité routière. D’où l’intérêt de s’attacher à ses autres causes que sont l’alcool, les stupéfiants et le téléphone. Sans oublier la plus sous-estimée de toutes, l’état de la route et de la signalisation. Chaque fois qu’un accident se produit sur la route, les agents de police ou les Gendarmes rassemblent une soixantaine d’éléments d’information dans un document intitulé Bulletin d’Analyse des Accidents Corporels (ou BAAC). L’objectif est de livrer aux enquêteurs une image précise des lieux et des circonstances ...

Read More →

Baisse de la mortalité routière en février (-22,8%)

Le nombre de morts a baissé de 22,8 % en février 2017 par rapport à février 2016, soit 60 vies épargnées, selon les chiffres rendus publics mercredi 8 mars. La mortalité routière a baissé de 22,8 % en février dernier. Deux cent trois personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en février 2017, contre 263 en février 2016, selon les chiffres rendus publics mercredi 8 mars par un communiqué de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). Les accidents corporels diminuent de 2,9 % : ...

Read More →

Somnolence et alcool, principaux facteurs de la mortalité routière sur les autoroutes françaises

ENQUÊTE- Il ressort d’une étude de l’ASFA que la somnolence et l’alcool sont les principaux facteurs conduisant à un accident mortel sur le réseau autoroutier. D’après une étude menée par l’association des sociétés françaises d’autoroutes (ASFA) à partir de statistiques de 2015, la mortalité sur autoroutes ne représente que 9 % des victimes de la route, soit 298 tués. Rapportée aux 3 461 personnes qui ont perdu la vie en 2015, l’autoroute reste de loin le réseau routier le plus sûr (mais payant, ndlr). Malgré tout, selon l’ASFA, le nombre ...

Read More →