Test autoroutes allemandes à vitesse illimitée – VIDEO

Les autoroutes allemandes et leurs portions à vitesse illimitée nourrissent de nombreux fantasmes de ce côté-ci du Rhin. Autonews est  donc allé sur place pour voir comment cela se passait dans la réalité et savoir si la situation des automobilistes outre-Rhin était réellement enviable. Découvrez leur reportage vidéo.

Cette vidéo vient en illustration de notre article 66% des Autobahn ont une vitesse libre .

 

En France, les autoroutes sont limitées à 130 km/h, truffées de radars et la vitesse est diabolisée. En Allemagne en revanche, les Autobahn sont en majeure partie illimitées (66% du réseau). C’est à dire que l’on peut théoriquement y rouler à la vitesse que l’on souhaite. Cet état de fait a logiquement abouti à créer une certaine légende autour des autoroutes allemandes, de nombreux passionnés les imaginant comme un véritable paradis de la vitesse.

Partant de ce constat, Autonews a voulu savoir comment cela se passait dans la réalité et ainsi répondre aux nombreuses questions que les gens peuvent se poser à ce sujet. Peut-on réellement rouler à haute vitesse sur ces autoroutes allemandes ? Est ce que cela n’est pas trop risqué ? Pourquoi ne ferait-on pas la même chose en France ?

Poursuivre la lecture sur Autonews

 


On a testé la vitesse… par mensquare

  • Xavier

    Vous semblez bien remonté contre vos autoroutes payantes… Voulez-vous nos autoroutes et routes en Belgique ?! Je vous les donne bien volontiers contre vos autoroutes payantes !

    Vos billards sont un régal avec ses multiples aires de repos, aménagés ou non. En Belgique, vous avez des nids-de-poule sur la majorité du réseau routier, voir même carrément une surface lunaire avec d’énormes trous sur plusieurs dizaines de mètres, et très peu d’aires de repos. Notre réseau secondaire, il faut quasiment un 4×4 pour l’emprunter dans certains coins bien connus. Le vôtre, gratuit, n’a que peu de problème en comparaison, même sur des petites routes isolées et peu desservies.

    Et quand je délaisse la voiture, et que je parcours la France en moto, principalement en réseau secondaire, j’y prends mon pied, je ne suis pas ballotté partout et je peux admirer le paysage lorsque les conditions le permettent. En Belgique, je ne peux pas me permettre de regarder quoi que ce soit d’autre que l’état de la route, au risque de planter la roue avant dans une crevasse qui m’enverrait à terre à coup sûr, ou zigzaguer pour éviter les trous, c’est à peine si je peux réellement surveiller le plus important, la route elle-même !

    Non, sincèrement, de l’avis d’un Belge, soyez heureux de votre réseau routier, la gratuité n’en vaut vraiment pas la peine, sauf si vous oubliez de citer la Belgique dans votre exemple. Il vous suffira de venir parcourir la Belgique (et pas qu’une autoroute) pour vous dire que vous êtes bien chez vous au final…

  • demaquilator

    La France a bradé une de ses fonctions régaliennes de plus importantes , AUTOROUTES GRATUITES comme en Allemagne, Autriche, Belgique, Hongrie ! garantie d’un développement harmonieux des territoires, non pas une chasse gardée des flics et baronies locales des seules grandes villes désservies par ce moyen de transport utile pour tous ! Quand a la limitation de vitesse imbécile decretée en France , le résultat est : UN PEUPLE DE CSTRES UNE SACREE DICTATURE !