Voitures en fourrière : hausse des tarifs de 375% au 1er janvier 2015 (Paris)

Dans un décret paru au Journal officiel du 28 novembre, et passé plutôt inaperçu, les tarifs des fourrières et les frais de garde, qui sont revalorisés chaque année, sont sérieusement revus à la hausse.

Dans les villes de plus de 2 millions d’habitants dont la longueur de voirie publique est supérieure à 1 000 kilomètres et dont le nombre de places de stationnement, gratuites ou payantes, est supérieur à 100 000 (comprendre la ville de Paris, uniquement, ndlr), le montant de l’enlèvement va passer de 116,56 euros à 150 euros pour les voitures et de 45,70 euros à 49 euros pour les deux-roues.

Le vrai coup de bambou concerne surtout les droits de garde journaliers. Au lieu de payer 6,18 euros, il vous faudra débourser… 29 euros, soit une hausse de 375% ! Pour les deux -oues, le tarif passera de 3 euros à 10 euros.

En revanche, les autres tarifs, comme les frais de dossier (15,60 euros), les frais d’expertise (61 euros) ou les frais d’immobilisation du véhicule avant la mise en fourrière (7,60 euros), restent inchangés.

Relire notre article : la majorité des enlèvements en fourrière seraient illégaux car les conducteurs n’ont pas le bon permis

Le Parisien

Comments are closed.