#FakeNews du Parisien : 388 km d’autoroutes sans limitation de vitesse en Allemagne (réalité : + de 8 000 km !) et les autoroutes sans limite ne sont pas plus accidentogènes

Expérimenter les 150 km/h sur certains tronçons d’autoroute. C’est la proposition de loi déposée par Olivier Dassault, député (LR) de la 1re circonscription de l’Oise. « Ce sont les réactions négatives des gens sur la limitation de vitesse à 80 km/h qui sont à la base de cette proposition », explique-t-il.

Le député espère que sa proposition « déclenchera une étude comparative avec les autres pays ». « L’Autriche expérimente depuis août les 140 km/h au lieu des 130(sur deux tronçons, NDLR),rappelle-t-il. (lire également notre article Autriche : l’expérimentation sur les autoroutes à 160 km/h était concluante mais le lobby écologique avait fait barrage, le nouveau gouvernement veut tester le 140 km/h) En Allemagne, il n’y a pas de limitation sur les autoroutes et il n’y a pas plus d’accident. Quand on roule plus vite, on est plus attentif et le risque diminue. »

A noter, tout de même, que seuls 388 km d’autoroute n’ont pas de limitation de vitesse en Allemagne (sic), et que selon les derniers rapports (re-sic), la mortalité y serait bien plus importante.

Lire la suite sur Le Parisien

Nos commentaires : 
– sur la fake news des 388km, pour rappel 66% des autoroutes allemandes ont une vitesse libre (sans limite), soit plus de 8 000 km !

– sur la mortalité : les statistiques sur le nombre de morts par milliard de km parcourus n’étant pas connus pour les tronçons sans limitation de vitesse, il n’est pas possible de statuer. En dehors de cette considération, le nombre de morts est équivalent (cf. le rapport de Destatis p.96 et celui-ci p.92, l’équivalent de l’INSEE allemand). Il y a eu en 2017 392 décès sur les autoroutes allemandes (contre 905 en 1995), plus 17 sur les portions en travaux. Parmi ces 392 décès, 275 ont eu lieu sur des portions sans limitation de vitesse, soit ca. 70% des décès des autoroutes allemandes. Sur les portions d’autoroute limitées à 60 km/h, 6 personnes ont perdu la vie. 25 sur les portions d’autoroutes limitées à 80, 17 sur celles à 100, 51 sur celles à 120 et 18 sur celles à 130.
Le trafic n’étant pas connu, il n’est pas possible de statuer avec ces chiffres absolus. Si l’on émet l’hypothèse que le nombre de kilomètres parcourus est identique sur les portion sans limite et sur celles limitées, alors on peut conclure que l’accidentalité est supérieure d’environ 6% sur les portions sans limite.

Pour rentrer dans les détails, le rapport pré-cité évoque page 93 les causes de l’accidentalité, 41% des décès (114) sont liés à une vitesse inadaptée sur les portions sans limite, vs. 53% sur les portions avec limitation de vitesse, 63 décès sur 117 décès. Ainsi, pour résumer, la mortalité due à une vitesse inadaptée est plus élevée sur les portions limitées que sur les portions sans limite.

Merci à Alain

Partagez