Les radars automatiques dans le viseur de la justice pour soupçons de favoritisme

Anticor a encore frappé. L’association anti-corruption, connue pour avoir mené des actions en justice dans des dossiers tels que les sondages de l’Élysée, les notes de taxi d’Agnès Saal ou plus récemment la LGV Lyon-Turin, s’est aussi attaquée à la question des radars automatiques, et plus spécifiquement aux marchés publics passés pour leur fonctionnement. Selon Mediapart, la justice a ouvert le 29 mars une enquête pénale pour favoritisme et prise illégale d’intérêts sur l’attribution de certains de ces marchés publics, après une plainte d’Anticor fin 2015. Le site d’information ajoute ...

Read More →