Autriche : les voitures électriques pourront rouler plus vite sur certaines autoroutes et routes nationales

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

En Autriche, les voitures électriques pourront à l’avenir rouler plus vite sur de nombreux tronçons autoroutiers que les voitures à moteur thermique. La raison : elles n’émettent pas de gaz d’échappement. Le but : rendre les véhicules électriques plus attractifs.

Au lieu d’une limitation de vitesse à 100 km/h, les véhicules électriques circulant sur de nombreuses routes autrichiennes seront désormais soumis à une limitation de vitesse à 130 km/h. Le ministère du développement durable et du tourisme (BMNT) a annoncé que cela est prévu pour les sections de route qui traversent des zones à émissions particulièrement élevées (et donc où la vitesse est réduite pour diminuer, en théorie, les émissions de gaz). Le régime entrerait en vigueur au début de l’année.

Selon l’information, 440 kilomètres sont concernés. Cela représente environ 20 % du réseau autoroutier et de routes nationales autrichien. Pour des raisons de protection de l’environnement, la limite de vitesse est de 100 km/h en permanence ou fréquemment – auparavant pour toutes les voitures. La limite générale de vitesse sur les autoroutes autrichiennes est de 130 kilomètres à l’heure.

Le nouveau règlement vise également à rendre les voitures électriques plus attrayantes. « Nous voulons convaincre les gens que le passage à un véhicule électrique est rentable à bien des égards « , a déclaré Elisabeth Köstinger, ministre de la durabilité du parti conservateur ÖVP.

Lire la suite sur Le Spiegel (en allemand)

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens.

Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !

Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route à contre courant des médias traditionnels : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

MERCI !