Boites automatiques : plus d’1/4 des nouvelles immatriculations en France

Les puristes ne le diront jamais assez : « Rien de telle qu’une boite manuelle pour mieux sentir la puissance de son moteur, et être totalement au contrôle de son véhicule ». En effet, on connait tous l’agréable excitation que l’on ressent quand on rétrograde d’un rapport à un autre pour avoir plus d’accélération lors d’un dépassement éclair, ou le confort que l’on ressent en roulant à bas régime, et dans l’idée d’économiser ainsi beaucoup plus notre carburant. On peut également évoquer la possibilité de faire recours au frein moteur qui est inexistant sur les boites automatiques, ou encore le problème de coût de réparation. On a longtemps cru que les boites de vitesses automatiques n’évolueront jamais, et quand bien même il y aura du progrès en ce qui concerne le perfectionnement de ce type de boite de vitesse, il existera toujours une petite lacune que les habitués des boites manuelles ressentiront.

Toutefois, ce temps-là est révolu. De plus en plus de constructeurs, pour ne pas dire la majorité opte actuellement pour les boites automatiques, et cela avec raison. Sur le marché mondial, les constructeurs proposent 95 % de nouvelles voitures à boite automatisée aux États-Unis, contre 60 % pour la Chine et 90 % pour le Japon. L’Europe, et particulièrement la France quant à elle était un peu en retrait, mais tend à rattraper ses retards. En effet, si on boudait pendant plusieurs décennies la boite automatique à cause de sa lenteur, de sa lourdeur et de sa surconsommation d’essence, les progrès techniques et technologiques poussent désormais les automobilistes à opter pour ce type de véhicule. En France, les ventes de voitures automatiques y ont fait un bond spectaculaire en 2017 : + 25 %. Résultat : ces modèles représentent désormais plus d’un quart des ventes de voitures neuves. À titre de comparaison, ils n’occupaient que 8 % de part de marché il y a encore seulement dix ans.

En réalité, si les Européens se tournent de plus en plus vers l’achat d’un véhicule avec boite automatique, c’est tout simplement pour une raison pratique. D’un premier temps, la majorité des nouveaux acquéreurs d’un véhicule en France est un jeune débutant. Or, l’apprentissage de conduite d’une voiture automatisée est plus simplifié, car il ne compte actuellement que 13 heures contre 20 pour les voitures « traditionnelles ». Par ailleurs, on sait qu’aujourd’hui, les voitures électriques et hybrides sont l’avenir des véhicules en Europe, tout du moins c’est ce vers quoi les pouvoirs publics nous poussent

Quoi qu’il en soit, on peut dire que la boite de vitesse a fait énormément de progrès ces dernières décennies. Offrant plus de sécurité à son conducteur, car il pourra ainsi garder pendant tout le trajet ses deux mains sur le volant, la boite automatique offre également un confort inégalé dans les endroits à fort trafic, car il n’aura pas à changer de rapport à tout bout de champ dans les bouchons. Les plus sportifs quant à eux peuvent toujours opter pour le séquentiel.

Partagez