Canada : le code de la route réformé (interdiction de conduire la nuit pour les jeunes conducteurs, fin de la priorité des piétons…)

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Résumé du nouveau projet de loi : les jeunes conducteurs n’auront plus le droit de conduire entre minuit et 5h du matin. Les contestations des flashs des radars seront plus difficile car les appareils seront désormais réputés fonctionnels, ce sera au contrevenant d’apporter la preuve. Enfin, les piétons n’auront plus la stricte priorité pour traverser, ils devront se manifester explicitement.

Le nouveau Code de sécurité routière veut mettre à l’abri des contestations les infractions constatées par les radars photo. L’interdiction du cellulaire au volant sera étendue à tous les appareils électroniques. Quant aux piétons, ils auront priorité aux passages cloutés, s’ils manifestent explicitement leur intention de traverser.

[…]

Si le projet de loi est adopté, l’utilisation d’une tablette électronique par un conducteur deviendra tout aussi illégale que celle d’un appareil téléphonique. Les distractions sont parmi les principales causes de décès : le tiers des accidents mortels sont attribuables à la distraction, quelque qu’en soit la source, expliquent les fonctionnaires de la Société d’assurance automobile. Les amendes qui sont actuellement de 80 à 100 $ passeront de 300 $ à 600 $. La sanction sera doublée pour un récidiviste. On étendra cette interdiction aux cyclistes avec des amendes de 80 $ à 100 $.

La révision du Code de sécurité routière est depuis des années dans les tiroirs du ministère des Transports. Avec le temps, la pression a augmenté sur les routes : depuis dix ans, le nombre d’automobiles a monté de 1 million, passant à 6,4 millions.  Le nombre de cyclistes a aussi augmenté, passant de 3,6 millions en 1996 à 4,2 millions aujourd’hui.

Le nouveau code propose un couvre-feu pour les apprentis conducteurs. Durant la première année, ils ne pourront prendre le volant entre minuit et cinq heures comme en Ontario. […]

On prévoit aussi une augmentation des amendes aux cyclistes jusqu’à 100 $ au lieu du maximum de 30 $ actuellement.

Le nouveau code proposé veut mettre à l’abri des contestations le recours aux radars photo. Les cinémomètres sont répandus depuis 2009. On vient donner une présomption légale dans le code pour assurer que les policiers n’aient pas à produire des compléments de preuve -on tiendra pour acquis que les appareils utilisés sont fonctionnels. Actuellement beaucoup de contraventions données sur la base de ces appareils sont contestées en cour.

Lire la suite sur LaPresse.ca

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens. Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !
Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route sous leur vrai jour : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

Êtes-vous prêt à soutenir vos idées ?