eHighway : Prodware, Microsoft et Siemens s’allient pour le camion électrique (pour remplacer les trains électriques ?)

Siemens, le géant allemand à l’origine des autoroutes électriques

Le projet d’autoroute électrique (eHighway) progresse. Le Land de Hesse (Allemagne) a à présent chargé Siemens d’équiper une section de l’autoroute A5 d’un système de lignes aériennes pour le transport routier électrifié. Il devrait être achevé d’ici à la fin de l’année 2018 et sera alors la première infrastructure pour les camions électriques sur une autoroute allemande, indique Siemens.

Le projet d’essai prévoit une section de dix kilomètres entre le Zeppelinheim/Cargo City South de l’aéroport de Francfort et Darmstadt/Weiterstadt. Dès le début de l’année 2019, des camions équipés de capteurs de courant et d’un moteur hybride seront testés ici.

Le ministère fédéral de l’Environnement finance le projet eHighway dans le cadre du programme d’action “Protection du climat 2020” avec environ 35 millions d’euros. A cet effet, un deuxième tronçon de l’autoroute A1 près de Lübeck sera équipé d’une caténaire. En Hesse, les transitaires Schanz, Ludwig Meyer et Raiffeisen Waren-Zentrale ont l’intention de participer au test.

La première autoroute électronique au monde a été mise en service en Suède en juin 2016 sur un tronçon de deux kilomètres de l’autoroute E16 au nord de Stockholm. Siemens est impliquée ici ainsi que dans un projet similaire en Californie.

Les projets Siemens sont basés sur les chiffres du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD), selon lesquels la capacité globale de transport triplera entre 2000 et 2050. Environ un tiers de ces transports de marchandises supplémentaires pourraient être assurés par le rail malgré l’expansion considérable de l’infrastructure ferroviaire. L’autoroute électrique présente un intérêt écologique et économique sur les itinéraires de poids lourds à fort trafic, par exemple entre les ports ou les usines et les centres de transport de marchandises ou entre les mines ou les mines et les points centraux de transbordement.

Les 3 sociétés s’allient pour innover

Prodware est une société française spécialisée dans l’édition et l’intégration de logiciels de gestion.

Au même titre que les trains électriques, le camion eHighway est relié à un câble de téléphérique par un pantographe. Grâce à une traction 100% électrique, il peut parcourir de longues distances sans être encombré par son chargement. Une solution totalement sûre, efficace et, surtout, écologique.

Au moment de la mise en service, avant que le camion eHighway ne prenne la route, un technicien vérifie que le pantographe n’a aucune faille. HoloLens de Microsoft augmente la réalité pour lui fournir toutes les informations critiques de n’importe quel endroit. Des vidéos d’information préviennent les ingénieurs de risques potentiels et améliorent ainsi la sécurité. L’employé en charge de la maintenance a accès à l’ensemble des documents et informations, et toutes les mesures correctives à effectuer sont affichées sur écran. Le transfert de données en temps réel facilite le travail collaboratif, même sur de grandes distances. L’ingénieur qui se trouve au siège voit la même chose que son collègue sur site. A la fin de l’intervention, l’ingénieur peut contrôler la qualité du travail. A terme, nous souhaitons étoffer le processus de documentation. A titre d’exemple, un outil de reconnaissance optique de caractères peut être utilisé pour saisir automatiquement des numéros de série et des plaques signalétiques.

Prodware, Heise

 

Partagez