Le gouvernement abandonne l’objectif de réduire d’ici 2025 la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50%

Partagez