Henrotin sur le risque routier : « Nos sociétés sont obsédées par l’élimination de l’incertitude et tendent à paramétrer des variables qui ne peuvent l’être »

Dans son ouvrage [amazon_textlink asin=’2915960755′ text=’La résilience dans l’antiterrorisme’ template=’ProductLink’ store=’httpwwwrealit-21′ marketplace=’FR’ link_id=’032e9326-656b-11e8-9cc5-d977a899f049′], Joseph Henrotin évoque le couplage « acceptation/relativisation » qui doit éviter de surestimer la menace, pour éviter la paranoïa tendancielle de « nos sociétés de la peur, obsédées par l’élimination de l’incertitude et qui tendent à paramétrer des variables qui ne peuvent l’être » (p. 68). « La logique sécuritaire tend à éliminer toute source potentielle de risques de nos quotidiens, que ce risque soit médical, alimentaire, hygiénique, routier, aéronautique, militaire, social, éducationnel, climatique ou autre (…). C’est, évidemment, l’illusion ultime de la modernité, peut-être le dernier feu de l’âge des Lumières et certainement la dernière poussée du positivisme » (p. 70).

Sur le courant positiviste, voir la-philosophie.com ou Philosciences. Pour résumer, cette doctrine donne la priorité des faits. L’expérience est au cœur du positivisme qui ne prône pas un mode déductif (théorie autonome validée ou réfutée par les faits), mais inductif (théorie édifiée à partir des observations).  Le paradigme positiviste a été mis question sur plusieurs points au XXe siècle : 1) on s’est aperçu qu’en réalité, les faits et la théorie interfèrent toujours à des degrés divers, 2) dans les sciences humaines et sociales, l’approche purement expérimentale ne convient pas.

Joseph Henrotin est chercheur en géopolitique et stratégie, chargé de recherches au Centre d’analyse et de prévision des risques internationaux (CAPRI, Paris) et à l’Institut de stratégie et des conflits (ISC, Paris)

Rédacteur en chef de la revue Défense et Sécurité internationale, il est l’auteur de plus de 550 chapitres d’ouvrages ou articles dans les revues académiques, spécialisées ou dans la presse quotidienne.

Wikipedia, [amazon_textlink asin=’2915960755′ text=’La résilience dans l’antiterrorisme’ template=’ProductLink’ store=’httpwwwrealit-21′ marketplace=’FR’ link_id=’032e9326-656b-11e8-9cc5-d977a899f049′] par Joseph Henrotin, via EGEA et JUIGNET, Patrick. Le positivisme scientifique. In: Philosophie, science et société [en ligne]. 2015. Disponible à l’adresse : https://philosciences.com/philosophie-et-science/methode-scientifique-paradigme-scientifique/115-positivisme-scientifique.

Partagez