La fiscalité verte pénalise trois fois plus les ménages pauvres que les classes aisées

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Portefeuille vide taxes voitures

Un rapport de Bercy montre que les ménages français acquittent 915 euros par an en moyenne de fiscalité énergétique pour leur logement et leur véhicule. Ces taxes sont très inégalitaires et représentent un effort de 4,5 % des revenus pour les 20 % des Français les moins riches, contre 1,3 % pour les plus aisés.

Ainsi le poids de la fiscalité verte serait plus de trois fois plus important pour les 20 % de Français les moins riches comparé aux 20 % les plus aisés. C’est ce qui ressort du « Rapport sur l’impact environnemental du budget de l’Etat », qui vient en annexe du projet de loi de finances pour 2021 actuellement débattu à l’Assemblée nationale.

Lire la suite sur Les Echos

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens.

Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !

Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route à contre courant des médias traditionnels : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

MERCI !