La règle des 3 pas pour garder son permis

Tout automobiliste doit connaître par cœur la règle “des trois pas” :
Je ne signe PAS
Je ne reconnais PAS
Je ne paye PAS

Je ne signe pas et ne reconnais pas, en aucune circonstance, car reconnaître et/ou signer n’apportera rien en votre faveur et ne pourra que constituer un handicap dans votre défense ultérieure. Il faut cesser de croire que le fait de « reconnaître » une infraction va engendrer une quelconque indulgence de la part des agents verbalisateurs, qui ne sont pas là pour être indulgents, mais pour faire leur travail de constatation. Votre reconnaissance de l’infraction n’aura donc strictement aucune incidence sur leur comportement et, ultérieurement, constituera une entrave à votre contestation. Il n’existe aucun cas, même si l’infraction est flagrante, dans lequel une exception à cette règle pourrait exister.

Quelles que soient les circonstances, on ne doit jamais, au grand jamais, reconnaître une infraction ou signer le procès-verbal.

On ne doit jamais payer une amende forfaitaire, pour une raison très simple : le paiement vaut reconnaissance de l’infraction et empêche toute contestation ultérieure. Ayez en tête que si vous payez une amende forfaitaire, vous reconnaissez l’infraction et qu’il sera difficile, voire impossible, de contester la perte de points qui s’ensuivra. Le défaut de paiement engendrera certes une majoration de l’amende forfaitaire, mais c’est le prix à payer pour sauvegarder la validité de votre permis de conduire.

Cabinet Samson

Partagez