La ville la plus polluée de France n’est pas Paris mais Marseille à cause des paquebots

En matière de particules fines, la moyenne annuelle la plus élevée n’a pas été relevée dans la capitale, selon les chiffres d’Air Paca.Si ce mardi a enregistré un nombre record d’embouteillages en Île-de-France (550 kilomètres), ce n’est pourtant pas Paris qui décroche la palme de la ville la plus polluée de l’Hexagone. Selon les chiffres d’Air Paca, c’est Marseille qui est la championne des particules fine sur l’année, rapporte BFM TV. En cause notamment, les émissions de fuel recrachées par les paquebots du grand port maritime de la ville (premier port de France en tonnage de marchandises, devant Le Havre). Selon Air Paca, ils représentent entre 10 et 15 % de cette pollution.

Et si les klaxons sont l’un des symboles folkloriques de la cité phocéenne, ils incarnent également une habitude des Marseillais qui fait de la ville la plus embouteillée de France, rappelle BFM TV. Les fortes chaleurs méditerranéennes ainsi que la brise marine qui ramène les polluants vers la terre jouent également un rôle prédominant.

Mise en cause, la Ville se justifiait à l’époque en soulignant qu’elle devait déjà faire passer avec « beaucoup de pédagogie » la réforme du stationnement et qu’il était compliqué de déployer d’autres mesures au même moment. Elle rappellait également que certains critères géographiques (climat, mer…) jouent en sa défaveur et qu’elle ne dispose pas comme Lyon ou Paris de moyen de détourner la circulation : les camions notamment doivent accéder d’une manière ou d’une autre au port pour y déposer leurs conteneurs. Des changements sont toutefois prévus, avec l’implémentation de la vignette Crit’Air dans la cité phocéenne ainsi qu’un « Plan d’urgence transport », qui devrait à terme limiter certains déplacements.

Lire la suite sur Le Point

Partagez