Le permis à points coûte trop cher, il ne sera pas mis en place en Belgique

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Le site gocar.be relate en effet que le ministre fédéral de la mobilité François Bellot a enterré l’idée du permis à points en Belgique. Pourquoi ? Parce que selon une étude indépendante, la mise en œuvre d’un tel dispositif est estimée à 8 millions d’euros par an.

En substance, l’institut VIAS, présenté comme l’ex Institut Belge pour la Sécurité Routière, estime que les frais de mise en fonction du permis à points se chiffreraient à quelque 5 millions d’euros, notamment pour adapter les systèmes informatiques nécessaires au contrôle. Les coûts annuels de fonctionnement avoisineraient ensuite les 8 millions d’euros (7,8 millions).

La suite ne manque pas de sel : pour être efficace, le permis à points nécessiterait la mise en place de plus de contrôles, pas seulement de vitesse, mais aussi en matière de sécurité routière : alcoolémie, téléphone au volant, port de la ceinture… Ce qui nécessiterait plus de personnel sur le terrain. Le ministre Bellot a donc choisi de ne pas porter plus en avant le permis à points.

Chez nous, le permis à points est entré en vigueur sans que l’on sache combien sa mise en œuvre a coûté. Côté étude d’impact, nos dirigeants préfèrent garder le secret des conclusions ce qui revient à nous imposer des oukases. Du genre les 80 km/h à venir sur les routes secondaires…

Lire la suite sur Caradisiac

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens. Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !
Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route sous leur vrai jour : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

Êtes-vous prêt à soutenir vos idées ?