L’usine Renault de Douai baissera sa production à partir du 20 novembre (700 emplois menacés ?)

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

L’usine douaisienne de Renault sera bientôt ralentie. La direction a pris la décision de baisser sa production – sans donner de chiffres exacts – pour « s’adapter à la demande commerciale«  à partir du 20 novembre prochain, selon un porte-parole de l’usine.

Car si le marché européen de l’automobile se porte bien, le monospace n’a plus la côte, ce qui pousse Renault à revoir le nombre de véhicules sortant de ses usines, notamment les Renault Espace.

Des deux équipes qui travaillent sur le site de production, une seule sera « ajustée » pour cette nouvelle organisation, qui aura des conséquences en termes d’effectifs.

« Il n’y aura pas de rupture de contrat » assure-t-on du côté de Renault Douai. Les contrats qui arrivent à échéance ne seront en revanche pas renouvelés.

« Il y a 1 461 intérimaires dans l’usine », avance David Dubois, secrétaire général CGT Renault Douai interrogé par La Voix du Nord« Avec la baisse de cadence, 700 resteront sur le carreau. »

Côté direction, on est plus prudents. « Il est encore trop tôt » pour donner des chiffres, car le calcul n’est pas seulement arithmétique. « Il faut tenir compte de quatre métiers différents : l’emboutissage, la tôlerie, la peinture et le montage, en plus de la logistique« .

France 3

Illustration : Wikimedia

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens. Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !
Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route sous leur vrai jour : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

Êtes-vous prêt à soutenir vos idées ?