Nice : « C’est un hold-up ! », « Une profonde injustice ! » les habitants excédés par le zèle de la police

Drôle de surprise dans les boîtes aux lettres des habitants de l’avenue Angélique-Braquet, à Saint-Isidore. Ils ont été verbalisés plusieurs fois entre 22 heures et 2 heures du matin en l’espace de deux mois.

« C’est un hold-up ! » Il serre, crispé, des documents blancs barrés de vert amande. Des amendes. Laurent Solbani enchaîne : « Je viens de recevoir quatre pv ! Quatre ! D’un coup ! »

Bras croisés et visages fermés, des voisins l’entourent. Ils sont dans la même panade. Frappés au porte-monnaie pour des erreurs commises entre janvier et mars… de nuit ! Et sanctionnées lourdement – 135 euros et/ou 35 – toutes en même temps.

Dans un quartier saturé, ils se garent où ils peuvent, sans gêner. Et ils n’ont guère d’autre choix, tous les parkings privés étant saturés.

Lire la suite sur NiceMatin

Partagez