Quand la Gendarmerie de la Seine-et-Marne ne connait pas les règles de transport de véhicules confisqués

Quand la Gendarmerie de la Seine-et-Marne ne connait pas les règles de transport de véhicules confisqués
La Gendarmerie de la Seine-et-Marne ne connait pas les règles de transport de véhicules, mais joue très bien à cache cache avec ses jumelles. En effet, le transport d’un véhicule au « panier » d’une dépanneuse n’est autorisé que pour les véhicules en panne ou accidentés.  Il nécessite l’utilisation des gyrophares, des feux des rappels et d’une plaque jaune de dimension minimale 0,9 x 0,25. Ces infractions se passent sous le nez de la gendarmerie, qui prend des photos et les affiche sur les réseaux sociaux.
Gageons tout de même que, malgré cette infraction, les véhicules seront vendus aux enchères pour le seul profit de l’État.

🏆 Nos champions de la semaine 🥳
Stoppés en pleine gloire dimanche dernier sur l’A5 à 193, 198, 200, 219 km/h (et une…

Publiée par Gendarmerie de la Seine-et-Marne sur Jeudi 22 avril 2021

 

 

Merci à Franck

Partagez

Soutenez Réalités Routière, nous avons besoin de vous !

Soutenez Réalités Routières en faisant vos achats sur Amazon !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez