Toutânkhamon ne serait finalement pas mort dans un accident de char

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

NDLR : Toutânkhamon (né vers -1345, mort vers -1327 avant J.-C.) est le onzième pharaon de la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire). Selon les dernières études, il est le fils d’Akhénaton et de la propre sœur de ce dernier, dont l’identité est inconnue. Toutânkhamon doit sa célébrité à la découverte de sa sépulture en 1922, au fabuleux trésor qu’elle recèle et à une prétendue malédiction qui s’abattrait sur quiconque violerait son tombeau.

Un égyptologue pensait avoir percé le mystère de la mort de Toutankhamon. En novembre 2013, Chris Naunton, directeur de l’Egypt Exploration Society, affirmait, après avoir réalisé une autopsie virtuelle, que Toutankhamon avait perdu la vie à l’âge de 19 ans dans un accident de char, racontait alors Le Figaro. Une hypothèse balayée par les résultats d’une nouvelle opération similaire, dont les résultats sont révélés par le quotidien britannique The Independant (en anglais), lundi 20 octobre.

Le professeur Albert Zink, directeur de l’Institut des momies et de l’homme des glaces (en Italie), indique au journal que le célèbre pharaon égyptien n’a pas pu mourir dans un accident de char car, selon lui, il n’était pas en mesure d’en diriger un. Et pour cause, le scientifique affirme que Toutankhamon souffrait d’un pied bot et qu’il était même « incapable de se lever sans aide ». D’ailleurs, près de 130 cannes de marche ont été découvertes dans son tombeau.

D’après le chercheur, Toutânkhamon est plus probablement mort des suites d’un état d’extrême fatigue causé par un problème génétique. Une dégénérescence qui serait liée au fait que son père et sa mère étaient frère et sœur.

 

France Info 

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens.

Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !

Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route à contre courant des médias traditionnels : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

MERCI !