Usine PSA Poissy : vols de plusieus voitures

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Il y a quelques jours ça pulsait à Poissy, désormais ça vole sur le site industriel du groupe PSA implanté dans les Yvelines.
Non le groupe industriel n’a pas racheté un constructeur d’avion ou de voiture volante comme vient de le faire le groupe automobile chinois Geely avec Terrafugia, l’affaire est plus terre à terre et concerne en fait la délinquance hélas quotidienne et presque banale. L’usine PSA de Poissy a donc été victime du « travail » d’une bande de malfrats.Parking de stockage Peugeot Citroën DS sur le site PSA de Poissy par M.ASTAR-SIPA
Si on en croit plusieurs médias, l’affaire se serait déroulée dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 novembre sur l’un des parkings de stockage des voitures neuves produites par le site industriel.
Selon Le Parisien, à l’approche de minuit une bande de voleurs se serait introduite sur le parc dans le but de dérober plusieurs voitures stockées (avec les clefs – probablement pour des raisons de sécurité). Cette équipe aurait ainsi fait sortir du parc PSA au moins sept autos.
Hélas pour les malfrats, un employé de PSA, probablement en charge de la surveillance du dit parc s’est aperçu de l’affaire et a prévenu les services de police compétents. Les policiers auraient retrouvé quatre voitures abandonnées (ou cachées ?) dans un champ proche de l’usine PSA, puis trois autres un peu plus loin mais aussi plus mal en point puisque PSA a du envoyer des camions pour les récupérer. Les voitures auraient commencé à être désossées si on se fie aux premiers éléments.A ce jour, les enquêteurs de Conflans-Ste Honorine sont toujours sur la piste des malfaiteurs, voleurs mais amateurs de Peugeot 208 et de DS 3.Source
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens. Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !
Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route sous leur vrai jour : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

Êtes-vous prêt à soutenir vos idées ?