Autriche : l’expérimentation sur les autoroutes à 160 km/h était concluante mais le lobby écologique avait fait barrage, le nouveau gouvernement veut tester le 140 km/h

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

La nouvelle coalition gouvernementale autrichienne veut faire évoluer la règlementation en la matière. Mais l’abolition des limitations de vitesse sur autoroute n’est qu’une rumeur.

En Autriche, il existe une limitation générale de vitesse de 130 km/h sur les autoroutes. Ce n’était pas toujours le cas: lors d’un essai de plusieurs mois en 2006 et 2007, la limite de vitesse a été portée de 130 km/h à 160 km/h en certains endroits. Il n’ y avait alors aucun effet négatif sur la sécurité routière. Néanmoins, la limite a été réduite à nouveau sous pression du lobby environnemental.

La nouvelle coalition au pouvoir du parti populaire autrichien et du FPÖ (parti libérale autrichien) envisage à nouveau d’adapter la limitation de vitesse. Le programme gouvernemental précise que « les effets sur l’environnement, la sécurité et l’optimisation temporelle doivent être évalués par des experts et des experts indépendants et, sur la base de leurs limitations de vitesse, adaptés aux conditions infrastructurelles modernes ou à des mesures scientifiquement objectives (par exemple, IG-L). C’est ce que l’on appelle la « Luft Hunderter« : dans plusieurs régions, par exemple autour de Salzbourg, la vitesse est réduite en permanence à 100 km/h. La réduction des polluants en est la cause.

Hofer a déjà annoncé dans des interviews qu’il augmenterait la limite générale seulement modérément, environ 140 km/h.

Focus

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

2 réponses

Les commentaires sont fermés.

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens.

Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !

Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route à contre courant des médias traditionnels : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

MERCI !