Contrairement aux Vélib, les vélos privés GoBeeBikes ne subissent quasiment pas de vandalisme

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Vélib’ aussi, dès le début de sa mise en service, a été confronté à un phénomène massif de vol et de vandalisme. Au point que chaque année, c’est près de 40% du parc en circulation (8000 vélos par an en moyenne) qui devait être remplacé.

Malheureusement pour Go.bee.bike et ses utilisateurs, cette nouvelle offre de transports est également victime de ce phénomène, même si d’après les représentants de l’entreprise, «les dérives sont marginales ». Le vice-président Europe, Malone Gampel, évoque ainsi des cas «mineurs » de «privatisations » (utilisateurs qui ont laissé le vélo une fois la location terminée dans un lieu inaccessible au grand public, comme une cour d’immeuble) ainsi que «trois cas de vols identifiés » à propos desquels la police a été saisie.

La société mentionne également deux cas de vélos retrouvés dans la Seine ou un canal parisien mais qui ont pu «être récupérés et remis en état ».

Lire sur Le Parisien

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens. Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !
Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route sous leur vrai jour : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

Êtes-vous prêt à soutenir vos idées ?