Pas-de-Calais: Le préfet met en garde contre la dégradation des radars automatiques

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram

Le Pas-de-Calais connaît visiblement une recrudescence des actes de vandalisme sur des radars automatiques…

C’est visiblement devenu une habitude dans le Pas-de-Calais. La préfecture vient de rappeler, dans un communiqué, qu’en cas de dégradation des équipements des radars automatiques, « il est procédé à un dépôt de plainte systématique ».

Or les radars automatiques sont considérés comme des biens publics et leur destruction, dégradation ou détérioration « constitue une infraction qui peut être punie de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende ».

La préfecture rappelle aussi le mauvais bilan de l’accidentologie dans le département depuis le début de l’année avec près de 400 accidents corporels et 45 personnes décédés, dont 17 à cause d’une vitesse excessive. (soit seulement 37%, ndlr)  « Les recettes générées par les radars servent, en grande partie, à financer des projets de sécurité routière », assure le préfet. (ce qui est faux, relire Record absolu : les PV ont rapporté près de 2 milliards, 438M pour le désendettement de l’État ndlr)

Lire la suite sur 20 minutes

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens. Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !
Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route sous leur vrai jour : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

Êtes-vous prêt à soutenir vos idées ?