Rodéos sauvages à Lille et Roubaix : malgré les blessés, la police doit rebrousser chemin

À Lille, boulevard de Metz, où le groupe de motos et scooters s’est dispersé à l’arrivée des policiers – non sans les insulter.

À Roubaix, un peu plus tard, les policiers ont été pris à partie vers 19 heures, alors qu’ils sont requis rue de l’Epeule. Une vingtaine de deux-roues se dispersent, là encore, mais un jeune à scooter est interpellé sur le trottoir.

À 20 heures, c’est dans une braderie de Lille-Fives qu’un rodéo démarre. Des riverains s’y opposent, et un homme avec une poussette s’interpose avant d’être frappé dans le dos.

Ils tentent de procéder à leur interpellation, mais une trentaine d’individus s’y opposent et l’un d’entre eux lance un projectile, qui heurte la carrosserie du véhicule. Deux individus sont arrêtés – celui qui avait été reconnu et l’auteur du jet de projectile.

[…]

Une moto est abandonnée sur le terre-plein central, mais alors qu’ils s’en approchent, les policiers sont attaqués par une trentaine d’individus énervés et l’un d’eux, à deux mètres, lance un pavé qui frappe le nez d’une moto de la police. Face à l’hostilité, les policiers se retirent.

Enfin à 19h30, square de l’Épi de Soil, une nouvelle moto est déclarée abandonnée et encore une fois, les policiers sont accueillis sur les lieux par des personnes hostiles. Cette fois-ci, ce sont des bouteilles qui pleuvent sur les agents, lesquels sont obligés de rebrousser chemin. 

Lire la suite sur BFM TV

Lire aussi : Rodéos sauvages:Il y a une impunité totale, les gens sont excédés (vidéos + témoignage)

Rodéos urbains : « forces de l’ordre impuissantes » pour ceux roulant à 100 km/h dans les zones 30, sans plaque, sur les trottoirs…

Scandale : La police française a ordre de ne plus poursuivre les délinquants à deux roues

Et comme le signale une lectrice de Réalités Routières, à Lille le retour des beaux jours n’est pas forcément synonyme de belles choses :

Partagez