Gironde : Un maire prend un arrêté pour interdire les voitures radars privés (MàJ)

Mise à jour du 27/05 : Jean-Bernard Dufourd, le maire de Naujac-sur-Mer, affirme que son arrêté contre la circulation de voitures radars privés dans sa commune est maintenu est que personne n’a pu le faire annuler, un mois après son exécution.

Voir également la page Facebook de Naujac sur Mer


7 mai 2018 :

Le coup de gueule du maire de Naujac-sur-Mer. Jean-Bernard Dufourd a pris un arrêté municipal pour interdire les radars embarqués privés dans sa commune. Pour le moment ces radars embarqués privés ne flashent pas en Gironde. Mais seulement en Normandie, où 26 véhicules sillonnent les routes de la région depuis le 23 avril.  Ce dispositif sera généralisé à l’ensemble de la France d’ici l’année prochaine, alors le maire de Naujac-sur-Mer, Jean-Bernard Dufourd, a décidé de l’anticiper et de l’interdire.

Les radars embarqués privés : c’est la porte ouverte au grand n’importe quoi.” Jean-Bernard Dufourd, maire de Naujac-sur-Mer

Pour lui la sécurité routière ne doit pas être privatisée : “Ce n’est pas normal de déléguer ce service là. En plus on voit bien par exemple, qu’avec le stationnement qui a lui aussi été privatisé il y a eu des abus dans de nombreuses villes et là ce sera la même chose.  Et puis nous avons des gens dont c’est le métier, alors on a qu’à donner des moyens supplémentaires à la police et à la gendarmerie au lieu de déléguer des tâches à des sociétés privées.

Poursuivre la lecture sur France Bleu

Sur le même sujet:

Le groupe Challancin conduira les premières voitures radars privés

Privatisation des contrôles radars mobiles embarqués

Les radars mobiles mobiles RMNG gérés par le privé pour rouler 8 heures par jour

 

Partagez