Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ces tronçons sur lesquels rouler aussi vite qu’il y a quelques années est devenu un délit !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram
Illustration radars-auto.com- Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Les limitations de vitesse sont parfois décidées de manière très arbitraire. Voici 6 exemples où la vitesse autorisée dans les années 2000 constitue aujourd’hui une infraction de classe 4 voire  délit de grand excès de vitesse ! Avec à la clé, une suspension de permis, une amende… La plupart de ces infrastructures ont plusieurs décennies, comment peut-on expliquer une baisse si drastique des limitations de vitesse, et ce alors même que les véhicules sont de plus en plus sûrs ? Sont-elles devenues dangereuses en quelques années ?
Nous vous présentons quelques exemples de tronçons où rouler aussi vite qu’il y a quelques années est dorénavant fortement sanctionné.

1. Le pont de la Mulatière à Lyon (A7 : la limite est passée de 90 à 50 km/h en 1 an !)

Sur cette portion de l’A7, devenue M7 , la 2×3 voies est limitée à 50 km/h, avec un radar pour sanctionner sans effort tout dépassement. Elle était de 90 km/h avant 2019, puis est passée à 70 km/h en avril 2019 (le petit tronçon de “la pente” était à 70 km/h depuis plusieurs années déjà), puis à 50 km/h en juin 2019.

Illustration radars-auto.com

 

2. L’autoroute A47 Saint-Etienne-Lyon (130 km/h en 2002, 90 et 70 km/h depuis 2012)

L’autoroute A47 entre Saint Étienne et Lyon était à 130 km/h jusqu’en 2002, puis à 110 km/h jusqu’en 2012, pour passer à titre expérimental à 90 km/h et à 70 km/h sur certains tronçons.
Autoroute A47, crédits Google

3. L’autoroute Aix/Marseille (A8 : 130 km/h en 2009, 90 km/h en 2019)

Passée de 130 à 110 en 2009 pour cause de traversée d’animaux et pour “harmoniser les limitations de vitesse”, puis de 110 à 90 pour cause de pollution en 2019.
Péage du Capitou de l’A8, crédits : Google

4. Le périphérique de Lille (A25 : 2011 : 110 km/h ; 2020 : 70 km/h)

Les autoroutes / périphériques de Lille étaient limités à 130 km/h jusqu’en 2011 pour certaines, puis sont passées à 110 et 90 pour certaines. En 2013, ils passent à 90. En 2020, tout passe à 70.
A25 à Lille (crédits : Google)

5. Les quais de Bordeaux

Les quais de Bordeaux ont été déclassés pour passer de 90 km/h  à 70 km/h en 2017 et 50 km/h.
Quais à Bordeaux (crédits : Google)

6. L’autoroute A6 (tunnel de Fourvière, 110 km/h avant 2001, 70 km/h en 2020)

Le tunnel de Fourvière sous Lyon de l’A6 devenue M6, est aujourd’hui limité à 70 km/h et est équipé d’un radar automatique. En 2006, la limitation de vitesse était de 90 km/h et de 110 km/h avant 2001.
Tunnel sous Fourvière (crédits : Google)
Merci à nos lecteurs : Ludovic, Chris, Jo, Frédéric, Benj, Yannick (via Facebook)
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram

Une réponse

  1. Bonjour,
    Vous pouvez rajouter la section d’autoroute A9 devenu A709 au niveau de Montpellier qui est passée d’une 2×2 voie limité à 130 à une 2×3 voies limité à 90 en devenant un pseudo périphérique.

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens. Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

Tous les dons sont défiscalisables ! Un don de 100€ ne vous coûtera que 33€ et nous aidera à écrire notre prochaine étude.

Réalités Routières est le seul observatoire spécialisé qui présente les réalités de la route sous leur vrai jour : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

Êtes-vous prêt à soutenir vos idées ?

LETTRE D'INFORMATION
Ne ratez pas nos dernières études !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de l’association. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre,  conformément à la politique de confidentialité.

OU
Soutenez vos idées
Donner, c’est soutenir vos idées. La route est un sujet trop sérieux pour être laissé au politique. Et la mobilité est essentielle pour le lien social et l’activité économique.
 
Donner c’est aussi réduire vos impôts ! Votre don de 100 €, ne vous coûte que 34  après réduction d’impôts sur le revenu de 66% (cf. art. 200 CGI)