66% des autoroutes allemandes ont une vitesse libre (sans limite)

NDLR : cet article a pour but de rétablir la vérité concernant nos voisins d’outre-Rhin. En effet, de nombreux articles provenant d’associations autophobes prétendent que seule une infime partie des autoroutes allemandes sont sans limite de vitesse. Ce fait, qui est faux, est malheureusement relayé par des médias à bonne réputation et forte audience (exemple). Réalités Routières a fait le travail, pour vous chers lecteurs !

 

66% des autoroutes allemandes n’ont pas de limite de vitesse pour les véhicules légers (voitures, motos)

Les autoroutes allemandes  ont une taille cumulée de 13 000 km et se répartissent comme suit (source 1, source 2) :

  • 66,5% des tronçons autoroutiers allemands (8 600 km) n’ont pas de limitation de vitesse 
    • parmi ces 66,5%, environ 15% est à limite variable/temporaire (entre 40 et 120 km/h, plus rarement 140 km/h, ou bien aucune limite), soit 2 000 km. Cette limite est souvent fixée automatiquement en fonction de la densité de la circulation, des conditions météorologiques, d’éventuels dangers (accidents à quelques kilomètres, travaux…)
    • dans tous les cas la vitesse recommandée est 130 km/h (recommandation introduite en 1978)
    • pour les véhicules lourds, véhicules tractant une remorque ou plus, il n’existe pas de tronçon sans limitation (généralement ceux-ci sont limités à 90 ou 100 km/h)
  • 33,5% des autoroutes allemandes (4 350 km) ont une limite fixe (120 km/h pour la très grande majorité), la plupart de ces tronçons étant dans des aires urbaines, ce qui implique une circulation très dense, peu importe le moment, et où il est techniquement rare de pouvoir rouler au delà de 100 km/h en toute sécurité (situation semblable au périphérique parisien)

Quelques précisions :

  • En cas d’accident, une responsabilité partielle peut être appliquée s’il est démontré que la vitesse est directement responsable de certains dommages. En revanche, si cela n’est pas démontré, et même si la vitesse était supérieure à 130 km/h, aucune responsabilité supplémentaire ne sera appliquée.
  • En Allemagne, seuls les écologistes (die Grüne, le parti politique, mais aussi des associations proches) et quelques membres du parti socialiste souhaitent mettre fin à la vitesse libre sur autoroute.
  • Voici une carte des portions d’ autoroutes allemandes à vitesse libre en version pdf : carte des autoroutes germaniques sans limitation de vitesse (avec sa  légende : en bleu les portions sans limite, en pointillé ou rayé limites temporaires/variables)

En Autriche, des sections d’autoroute sont à l’essai avec une vitesse limite de 160 km/h.

Rappel : en France les limites de vitesse sur autoroute ont été introduites lors du choc pétrolier de 1973, quasiment en même temps que l’heure d’été/heure d’hiver. L’unique but de ces mesures était de diminuer la consommation de carburant afin de ne pas aggraver le déficit extérieur vis à vis des pays producteurs de pétrole. La limitation de vitesse généralisée sur autoroute ne devait durer qu’un an, mais les prix du pétrole ayant durablement augmenté, cette mesure ne fut jamais abrogée.

 

L’introduction d’une limitation de vitesse n’aura pas d’effet certain sur les embouteillages

Alors que des chercheurs de l’université technique de Dresde ont montré qu’une limite pourrait diminuer les embouteillages (cela implique une certaine densité de la circulation, dans le cas où elle est peu dense, la limite de vitesse n’est pas justifiée), d’autres chercheurs (Prof. J. Geistefeldt de l’université de Bochum, entre autres) ont montré qu’il n’y avait aucun effet. Dans tous les cas, les chercheurs sont unanimes sur le fait que les limites de vitesse ne sont pas justifiée sur l’ensemble d’un réseau et/ou de manières permanente. Une bonne information sur les embouteillages suffit à les réduire (système dWiSta). (source 1, source 2, source 3)

 

L’introduction d’une limitation de vitesse ne permet pas de diminuer significativement les émissions de CO2

Contrairement aux idées reçues, le transport (avion, trains, cars, poids lourds et véhicules légers) contribuent que faiblement aux émissions de CO2 - Pollution par secteur . (crédits Wikimedia)

Contrairement aux idées reçues, le transport (avion, trains, cars, poids lourds et véhicules légers) contribue que faiblement aux émissions de CO2 – Pollution par secteur (crédits Wikimedia)

Le ministère de l’écologie allemand a montré que supprimer les tronçons à vitesse libre pour les limiter à 120 km/h permettrait d’économiser seulement 3,2 millions de tonnes de CO2 sur 10 ans, soit 0,32 tonne par an, soit 0,3% de la pollution en CO2. Ceci équivaut à la production d’une petite centrale à charbon. (ndlr : pour sortir du nucléaire et compenser la faible production électrique des éoliennes, l’Allemagne a fait construire de nombreuses centrales à charbon) (source)

Par ailleurs, d’après le professeur Geistefeldt, imposer une limitation de vitesse à 120 km/h n’a pas de sens. Il faut miser sur la technique des constructeurs (précision des injecteurs, turbo, véhicules plus légers etc.) pour voir une réduction du CO2 (source), si tant est que le CO2 ait un impact sur l’environnement.

 

L’introduction d’une limitation de vitesse n’aura pas d’effet certain sur la sécurité routière

Radar mobile-mobile (radar mobile de nouvelle génération : RMNG, ETM ou RMM)

Les limites de vitesse n’ont pas d’impact sur la sécurité routière mais peuvent servir de recettes pour l’État allemand.

60% des accidents mortels ont lieu sur les routes nationales (avec limitation de vitesse), 31,6% sur les autoroutes. Néanmoins, les accidents mortels sur autoroute sont moins dévastateurs que sur l’ensemble du réseau (en général seul le conducteur du véhicule responsable perd la vie, les face à face sont également très rares contrairement aux nationales, ndlr), puisque ces 31,6% d’accidents mortels ne sont à l’origine que de 12% de tous les décès sur les routes. (source)

Aussi, il a été démontré qu’une limitation de vitesse constante diminue la vigilance du conducteur, de telle sorte qu’il y ait un risque supérieur de somnolence (l’ensemble du cerveau, le télencéphale connaît une baisse d’activité). Ainsi la vitesse libre permet de diminuer ce risque. Par ailleurs, il a été observé en Suède que la limitation de vitesse à 30 km/h en ville ait augmenté l’agressivité des conducteurs. (ndlr : donc le stress, ce qui conduit à moins de vigilance) (source)

Enfin, il y a 3,1 décès par milliard de kilomètres parcourus en Allemagne, contre 4,8 en Autriche et 5 aux Etats-Unis. ndlr : il est possible que la vitesse libre sur autoroute constitue un facteur d’apprentissage des conducteurs, les habituant à anticiper les situations et donc conduire de manière plus sûre en général.

 

NDLR : les articles évoqués ci-dessus ne font pas état des avantages économiques : gain de temps (et donc d’argent) des voyageurs, performance de l’industrie automobile, diminution des distances en temps (meilleure liaison entre les individus et les bassins d’emploi donc diminution du chômage) etc. Ce sujet que nous avons déjà évoqué fera l’objet d’un article ultérieurement.

 

Traduction RR

  • alban_92

    Ce ressenti est très clair et net. Dans les pays anglo saxons, l’individu est considéré responsable de ses actes. Et la liberté individuelle est sacrée. Alors on te laisse conduire avec une certaine liberté. Car on estime que l’individu est responsable et raisonnable par nature. En France l’État fixe les règles et ne laisse que peu de marge de manœuvre à l’individu.
    En France on considère que tu es par nature stupide et idiot et que sans État qui te dit quoi faire, tu serais incapable de conduire comme il faut.
    voilà ce « ressenti ». c’est une différence culturelle MAJEURE.

  • fred

    je reviens d’allemagne ou j’ai été très surpris de la vitesse de certains bolides en arrivant sur les autoroutes.
    Pourtant, il y avait bien des panneaux à 120km/h…

    C’est la première fois que j’ai pus constater les performances de ma voiture à haute vitesse sans peur du gendarme!
    Faut juste suivre le flux routier, se laisser aller en conduisant intelligemment. Ce n’est surement pas plus dangereux surtout que la plupart des voitures allemandes sont relativement propres, les routes larges et plates.

    Par contre, en ville et même sur les nationales, là on voit la différence entre la france et l’allemagne.
    Les allemands par nature sont plus disciplinés et précis que les français.
    J’ai l’impression qu’en allemagne, on porte sa propre responsabilité sur nos faits et actes, alors qu’en france, on est trop protégé, trop dédouaner (je sais pas comment expliquer ce ressentie, dsl 😉 )

  • piscou

    entièrement d’accord avec Mulder FOX, géro et Greg.

  • collet

    vous ne rectifiez rien , vous dites des bêtises! 66 pourcent illimités, vous avez déjà parcouru l’allemagne …

    • Véronique

      Collet, j’habite en Allemagne depuis 13 ans, ai toujours eu une voiture et ai habité tant au nord qu’au sud. Où sont les betises? Je ne les vois pas.

    • En effet, où sont les erreurs ? Tout est sourcé.

  • eric

    J.aime rouler en Allemagne je me sens plus en sécurité

  • Pingback: Abaissement des vitesses routières : parce que l’automobiliste est un délinquant qui s’ignore | Contrepoints()

  • Pingback: Abaissement des vitesses routières : parce que l’automobiliste est un délinquant qui s’ignore | Hashtable()

  • Mulder FOX

    Bonjour,

    Je conduit depuis l’âge de 16 ans et j’ai conduit en France, en Belgique, au Pays-Bas et en Allemagne.
    En Allemagne, j’ai déjà vu des accidents mais même les accidents allemands ne génèrent pas les bouchons français.

    Conduire en Allemagne, c’est le kiffe :
    • les piétons ne traversent que si le bonhomme est vert.
    • les automobilistes laissent passer les piétons aux passages piétons.
    • les motards ne passent pas entre les voitures, je vous jure lol !
    • les allemands ne vous collent pas au ‘cvl’ en vous faisant des appels de phares alors que les français osent le faire avec des twingo !
    • les allemands entretiennent leur voiture, en France, tant que sa roule…
    • les allemands savent mettre les warning quand il y a un fort ralentissement, en France, certains le font, mais certains…
    • les allemands roulent vite à gauche et dont raisonnables à droite alors que chez nous, t’as une tortue qui roule à gauche, un pilote de F1 à droite, des scooter qui font des zigzag, des gens qui débitent sans avoir contrôlé…

    La vitesse est en effet plus sûre à mon avis car ça obligé l’automobiliste à être concentré alors que les vitesses trop lente sont stressantes voire endormantes.
    Il faut bien entendu avoir les voitures équipées pour la vitesse mais rouler à 50Km/h en ligne droite de 8Km sans piétons, ça n’existe qu’en France je pense et on s’étonne après que les gens roulent à 130Km/h sur ce type de voie…

  • géro

    j’ai fait des milliers de kms en Allemagne, il y a sur les chantiers que la vitesse est normalement à 70 km/h que tout le monde respect, et les allemands sont beaucoup plus disciplinés que les français. j’ai fais 300 kms pour aller dans le Doubs. toute l’autoroute et route à 4 voies a 110 km/h sur certains tronçons sinon 90 même sur autoroute. Croyez moi j’ai faillit m’endormir au volant, chose que je n’ai jamais eu en Allemagne. En Allemagne les automobilistes ne sont pas pris pour DES VACHES A LAIT.

    • Greg

      J’ai également déjà roulé à plusieurs reprises sur les autoroutes allemandes et je suis parfaitement d’accord avec le commentaire de géro (du début à la fin de son commentaire ce n’est que la vérité).