Les améliorations en sécurité routière. Exclusivité RealitesRoutieres.fr(MàJ : sources)

L‘instauration des limitations de vitesse temporaires en France a été décidée en 1974 à cause du choc pétrolier. Le prix du baril ayant fortement augmenté, la France voulait obliger les Français à consommer moins de pétrole afin de réduire le déficit extérieur. En effet, en diminuant la consommation de pétrole, le montant des importations diminue et ainsi le déficit extérieur diminue (ou l’excédent commercial augmente, voir les débats en économie à ce sujet). Mais ces limitations de vitesse ont été prolongées jusqu’à aujourd’hui et ont été justifiées par la sécurité routière. Mais depuis 40 ans, les améliorations en sécurité routière sont nombreuses, listées ci-après :

Nous encourageons nos lecteurs à nous communiquer les éventuelles sources ou éléments manquants via twitter @realitesroutes ou par notre formulaire de contact

Amélioration des véhicules

Amélioration du freinage

  1. Qualité des pneus (fin de la chambre à air, chlore pour rendre étanche/mettre fin à la porosité du pneu, insert dans le pneu pour éviter une crevaison totale, pneu runflat ; source Michelin, source CPS)
  2. ABS (en option, puis obligatoire) : permet de réduire les distances de freinage et de diminuer la probabilité d’un dérapage sur route mouillée (précision d’un lecteur : le but de l’ABS est d’éviter le blocage des freins afin de garder la maitrise du véhicule)
  3. ESP (en option, puis obligatoire sur tous les véhicules neufs depuis 2014) : permet de réduire les distances de freinage et diminuer la probabilité d’un dérapage sur toute sorte de route
  4. Freinage électronique d’urgence

Amélioration de la sécurité en cas de choc

  1. Airbags (en option, puis obligatoire et multiples dans tous les véhicules)
  2. Veste avec airbags intégrés (2 roues)
  3. Ceinture de sécurité
  4. Prétenseur de ceinture de sécurité
  5. Prétenseur électronique de ceinture de sécurité
  6. Qualité de l’absorbsion des chocs

Amélioration de la conduite

  1. Qualité de l’éclairage des phares (meilleure visibilité pour le conducteur mais aussi meilleure visibilité pour les autres)
  2. Détection de la somnolence
  3. Amélioration du confort des véhicules
  4. Pare-brise anti-reflets/anti-éblouissement (soleil)
  5. Assistants de conduite : automatisation du freinage, alerte lors d’un franchissement de ligne blanche etc. (par exemple chez Subaru)

Amélioration de la prise en charge des accidents (médecine, télécommunication etc.)

  1. Progrès de la médecine d’urgence, notamment : défibrilateur portable/autonome, réduction de la taille des équipements
  2. Accès au téléphone portable (permet d’appeler immédiatement les urgences en cas d’accident)
  3. Signalisation électronique des incidents, notamment sur les autoroutes (annonce bouchons, accident, élément sur la chaussée)

Amélioration des infrastructures

  1. Fin des nationales à 3 voies (une voie pour chaque sens et une voie au milieu pour les dépassements, commune à tous les sens de circulation (!!))
  2. Amélioration de la qualité du bitume
  3. Glissières de sécurité
  4. Panneaux réfléchissants
  5. Lignes sonores (notamment sur les bandes d’arrêt d’urgence, permet de prévenir la somnolence)
  6. Multiplication des aires de repos
  7. Bandes blanches réfléchissantes (meilleure visibilité de nuit et sur route mouillée)
  • Bouss

    Pour mémoire, le but de l’ABS n’est pas tant de réduire les distances de freinage, mais de conserver un pouvoir directionnel pour contourner l’obstacle avec des roues non bloquées.
    Moralité: Tournez le volant!