Frénésie spéculative sur le lithium, principal composant des batteries des véhicules électriques

Les gouvernements et les constructeurs automobiles ont pris des mesures (incitations fiscales, malus, moyens coercitifs… ndlr) pour électrifier les flottes de véhicules.

Le lithium est un composant essentiel des batteries lithium-ion. Ces batteries rechargeables sont utilisées dans des appareils aussi courants que les smartphones et les ordinateurs portables. Ils sont devenus de plus en plus populaires auprès des fabricants de voitures électriques en raison de leur capacité à produire plus d’électricité par unité que les batteries conventionnelles.

 « Tout comportement du consommateur va vers les véhicules électriques, donc le marché est obligé de venir avec eux », a déclaré Brian Paes-Braga, PDG de Lithium X, à CNBC par téléphone le mois dernier. « Je crois absolument aux véhicules électriques. »

Le fonds Global X Lithium & Battery Tech (LIT) (panier de producteurs de lithium et fabricants de batteries) a grimpé d’ au moins 50% au cours des 12 derniers mois.

Le manque de possibilités d’acheter et de vendre du lithium est un problème qui a amené certains investisseurs à croire qu’un contrat à terme sur le lithium pourrait un jour être possible. Selon une étude publiée par Bank of America Merrill Lynch le mois dernier, la possibilité de contrats à terme (futures) sur le lithium a fait l’objet de discussions de plus en plus nombreuses. 

NDLR : Un contrat à terme (ou futures en anglais) est un engagement ferme de livraison d’un actif sous-jacent à une date future (appelée échéance ou maturité) à des conditions définies à l’avance. Le contrat est une sorte de service payant permettant aux constructeurs d’avoir une garantie de prix sur le lithium. 

Le mois dernier, Carlos Ghosn , président et directeur général de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, a déclaré que le groupe des constructeurs automobiles introduirait 12 véhicules électriques zéro émission d’ici 2022.

Dans une interview accordée à CNBC, il a évoqué les problèmes de «goulots d’étranglement» dans la production qui pourraient résulter de la pénurie de capacités de raffinage pour les mineurs de lithium.

CNBC (en anglais)