150 km en 12 minutes ? Bientôt possible avec l’Hyperloop One

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

La société américaine Hyperloop One (dit aussi H1) et les Émirats arabes unis ont signé un accord ce mardi. Il sera possible de rejoindre Dubaï et Abou Dhabi en seulement 12 minutes avec ce mode de transport ultrarapide dans un tube sous vide.

C’est ce mardi que Hyperloop One et l’Autorité des routes et des transports (RTA) de Dubaï ont signé un accord pour «évaluer la faisabilité de la construction» du système de transport supersonique entre Dubaï et Abou Dhabi. Plus concrètement, aujourd’hui un trajet entre Dubaï et Abou Dhabi (150 km) met 1h50 en voiture, dans le futur il pourrait se faire en 12 minutes seulement avec Hyperloop.

Hyperloop est un projet initié en 2013 par Elon Musk, fondateur de Tesla Motors et SpaceX. Six accords ont déjà été signés dont un en Californie et un autre en Slovaquie. Ce nouveau transport futuriste consiste à propulser à à plus de 1 000 km/h des capsules (hyperpods) dans un tube sous vide alimenté par des panneaux solaires. Une capsule pourra transporter des personnes mais aussi de la marchandise.

C’est le deuxième projet de ce type à Dubaï. DP World, le groupe qui gère le port de Dubaï, a investi 50 millions de dollars dans Hyperloop. Son but est de faire circuler à la vitesse du son ses conteneurs de Jebel Ali à un nouvel entrepôt à Dubaï, deux villes qui sont séparées par 2 117 kilomètres.

Un premier essai du système de propulsion électromagnétique a déjà eu lieu au Nevada en mai. La première ligne devrait ouvrir en 2020.

Voir le site du projet

Source +Source 2

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Soutenez VOS idées

« Bien informés, les hommes sont des citoyens. Mal informés, ils deviennent des sujets. » Alfred Sauvy

VITE !
Le temps presse...

Réalités Routières est le seul média spécialisé engagé qui présente les réalités de la route sous leur vrai jour : interdictions, taxes, contre-vérités pseudo scientifiques… En 8 ans d’existence, nous avons plusieurs millions de visiteurs uniques et une très  large communauté.

Notre petite équipe bénévole a besoin de vous : nous avons des frais matériels, juridiques, d’hébergement.

Êtes-vous prêt à soutenir vos idées ?