Dépénalisation du stationnement impayé : le stationnement gênant devient moins cher (relativement)

En 2018, les municipalités choisiront le montant des pénalités en cas de stationnement non payé. Et à Lyon, ce sera de 35 à 60 € selon les quartiers.

Dans le merveilleux monde des PV, une petite révolution se prépare. Le 1er janvier 2018, le stationnement impayé sera dépénalisé. Les PV seront remplacés par des “forfaits post-stationnement” (FPS). Les mairies fixeront elles-mêmes les montants des FPS et encaisseront directement les recettes.

Elles auront aussi la possibilité de confier les contrôles à des sociétés privées. C’est ce qui est prévu à Paris. Mais à Lyon, on préfère garder la gestion. Pour cela, 20 à 30 ASVP (Agent de surveillance de la voie publique) seront embauchés.

Et concernant les pénalités, les montants vont s’envoler. Actuellement, un stationnement non gênant impayé entraîne un PV de 17 €, un montant national décidé par l’État. À Lyon, en 2018, ceux qui se garent et passent devant les parcmètres sans s’y arrêter risqueront une contravention de 60 €. Cela concerne la zone nommée Presto, qui correspond à l’hypercentre et aux grands boulevards. Pour le reste, la zone Tempo, ce sera 35 €. À noter qu’en cas de stationnement gênant voire dangereux, ce seront toujours des PV qui seront posés sur le pare-brise, avec un montant forfaitaire de 35 voire 135 €.

Source

Partagez

Comments are closed.