En 30 ans, les émissions de particules fines des poids-lourds ont baissé de 95% (1990 – 2020)

En 30 ans, les émissions de particules fines des poids-lourds ont baissé de 95% (1990 – 2020)

Les constructeurs automobiles ont fait d’énormes progrès ces dernières années et continue à progresser de manière significative. La mise en œuvre de technologies de pointe pour les moteurs, de systèmes avancés de post-traitement des gaz d’échappement et d’une essence et d’un carburant diesel plus propres a contribué à réduire les émissions polluantes des voitures, des camionnettes, des camions et des bus, ce qui a permis d’améliorer considérablement la qualité globale de l’air dans les zones urbaines.

Les polluants des gaz d’échappement des transports routiers ne représentent plus qu’une fraction de ce qu’ils étaient il y a deux décennies. L’amélioration du rendement des moteurs et les systèmes de post-traitement des gaz d’échappement ont permis de réduire massivement le monoxyde de carbone (CO), les hydrocarbures (HC), les oxydes d’azote (NOx), les particules (PM) et les particules ultrafines (PN) des voitures, des camionnettes et des véhicules utilitaires lourds :

Les camions les plus perfectionnés émettent aujourd’hui 86 % moins de NOx et 95 % moins de particules fines (PM) que les camions du début des années 1990.
Au cours des dix dernières années, les émissions de gaz d’échappement des camions ont diminué de 35 % malgré une augmentation de 30 % du « travail effectué » (mesuré en tonnes-km).

Lire la suite sur l’ACEA

Partagez

Soutenez Réalités Routière, nous avons besoin de vous !

Soutenez Réalités Routières en faisant vos achats sur Amazon !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez